Pain blanc ou pain de blé entier ? Ça dépend de votre microbiome

Les résultats d’une étude montrent que la consommation de pain blanc ou de pain de blé entier n’a aucune différence significative, mais que les effets varient selon votre microbiome.


Les résultats d'une étude montrent que la consommation de pain blanc ou de pain de blé entier n'a aucune différence significative, mais que les effets varient selon votre microbiome.

Malgré de nombreuses études pour déterminer le type de pain qui est bon pour votre santé, on ignore précisément les effets du pain et de ses différentes variantes sur le microbiome. Dans la revue Cell Metabolism, les chercheurs de l’Institut Weizmann rapportent les résultats d’un essai complet et randomisé sur 20 sujets sains en comparant les différences dans la façon dont le pain blanc et le pain de blé entier artisanal affectent l’organisme.

Étonnamment, les chercheurs ont constaté que le pain n’affecte pas vraiment les participants et que chaque personne va réagir différemment au pain qu’il consomme. L’équipe de recherche a ensuite conçu un algorithme pour aider à prédire comment les individus peuvent réagir au pain dans leurs régimes alimentaires.

Tous les participants à l’étude ont obtenu environ 10 % de leurs calories provenant du pain. La moitié a été affectée pour consommer une quantité plus grande de pain blanc pendant une semaine, soit 25 % de leurs calories et l’autre moitié a consommé du pain de blé entier fabriqué de façon artisanale. Après une période de 2 semaines sans pain, les régimes pour les 2 groupes ont été inversés.

Avant l’étude, les chercheurs ont mesuré de nombreux effets sur la santé. Il s’agissait notamment des niveaux de glucose, des minéraux essentiels tels que le calcium, le fer, le magnésium, le niveau de graisse et de cholestérol, les enzymes rénales et hépatiques. Ils ont également observé plusieurs marqueurs pour l’inflammation et les dommages aux tissus. Les chercheurs ont également mesuré la composition des microbiomes des participants avant, pendant et après l’étude.

La découverte initiale, très contraire à notre attente, était qu’il n’y avait pas de différences cliniquement significatives entre les effets entre le pain blanc et le pain de blé entier par rapport aux paramètres que nous avons mesurés selon Eran Segal, un biologiste au Weizmann Institute of Science et l’un des auteurs principaux de l’étude. Nous avons examiné un certain nombre de marqueurs et il n’y avait aucune différence mesurable dans l’effet provoqué par la consommation du pain.

Le résumé de l'étude avec des personnes qui ont mangé du pain blanc ou du pain de blé entier. Les effets ne sont pas cliniquement significatifs sur les personnes, mais les réactions glycémiques sont différentes pour chaque personne - Crédit : Korem et al./Cell Metabolism 2017

Le résumé de l’étude avec des personnes qui ont mangé du pain blanc ou du pain de blé entier. Les effets ne sont pas cliniquement significatifs sur les personnes, mais les réactions glycémiques sont différentes pour chaque personne – Crédit : Korem et al./Cell Metabolism 2017

Mais des études précédentes avaient révélé que différentes personnes avaient des réponses glycémiques différentes au même régime et les chercheurs ont estimé qu’il y avait un processus plus complexe à l’oeuvre. Par exemple, la réaction glycémique de certaines personnes dans l’étude était meilleure par rapport à un type de pain. Et c’était bien le cas. La moitié des personnes avaient une meilleure réponse au pain blanc et l’autre moitié avait une meilleure réponse au pain de blé entier. Notons que c’est une différence calculée sur la base d’une moyenne

Les résultats de cette étude ne sont pas seulement fascinants, mais ils sont aussi très importants, car cela implique un changement de paradigme. Différentes personnes vont réagir différemment aux mêmes aliments selon Eran Elinav, chercheur au Département d’Immunologie à l’Institut Weizmann et l’un des auteurs principaux de l’étude. À ce jour, les valeurs nutritionnelles attribuées à la nourriture ont été basées sur des études minimes et l’approche uniforme des régimes alimentaires est un échec magistral. Donc, la prochaine fois que vous avez quelqu’un qui vous dit que le pain de blé entier est meilleur que le pain blanc ou vice-versa, vous pourrez lui citer cet article.

Avraham Levy, professeur au Département des sciences de l’environnement et co-auteur avertit sur les limites de l’étude : Ces expériences ont observé que tous les consommateurs avaient les mêmes quantités de glucides provenant des deux types de pain. Cela signifie qu’ils ont mangé plus de pain de blé entier parce qu’il contient moins de glucides. En outre, nous savons qu’en raison de sa teneur élevée en fibres, les gens mangent généralement moins de pain de blé entier. De ce fait, nous n’avons pas pris en compte la quantité consommée par les personnes en fonction de leur satiété.

Source : Cell Metabolism (http://dx.doi.org/10.1016/j.cmet.2017.05.002)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *