La Californie veut considérer le café comme cancérigène même si 127 études prouvent le contraire

Quand vous suivez aveuglément les âneries de la pseudoscience, alors vous passez comme l’Etat le plus idiot de la planète. La Californie pourrait forcer les vendeurs de café à informer leurs clients que le café est cancérigène.


Quand vous suivez aveuglément les âneries de la pseudoscience, alors vous passez comme l'Etat le plus idiot de la planète. La Californie pourrait forcer les vendeurs de café à informer leurs clients que le café est cancérigène.

Ce n’est pas le projet le plus stupide qu’on ait vu, mais il mérite d’être quand même dans la liste des 10 idées les plus stupides au nom de la pseudoscience. Dans une plainte, une organisation appelée Council for Education and Research on Toxics veut que plusieurs fabricants de café tel que Starbucks, BP et 7-Eleven mettent des étiquettes et informent leurs clients que le café est cancérigène.1 Évidemment, cette association veut surtout extorquer de l’argent en exploitant des failles juridiques et en se basant sur d’anciennes recommandations douteuses comme celles du CIRC.2

Mais ce n’est pas le café qui donne le cancer, mais une substance qu’on appelle l’acrylamide qui est le résultat de la cuisson de certains aliments à haute température.3 Ainsi, on trouve de l’acrylamide dans les frites, les biscuits salés, certains types de pain, les olives noires en conservent, le jus de prune et le café. Mais comme d’habitude, c’est la dose qui est importante. Et on doit admettre qu’il y a des liens entre l’acrylamide et le cancer même si les études sont très faibles.

De plus, pour que l’acrylamide dans le café puisse vous donner le cancer, il vous faudra boire environ 2 000 tasses de café par jour. Je pense qu’on peut raisonnablement penser que personne ne boit 2 000 tasses ou même 200 tasses de café par jour et pourtant, c’est l’opinion de ces associations prédatrices qui cherchent n’importe quel prétexte pour poursuivre en justice les grandes entreprises.

Comme le rapporte Geoffrey James dans Inc, une méta-analyse de 127 études sur l’effet du café sur la santé a montré :4 5

  • Une réduction du risque de nombreux cancers incluant celui du colon, du sein, colorectal, endométrial. La réduction du risque peut aller de 2 à 20 %.
  • Une réduction de 5 % des risques pour les maladies cardiovasculaires et 30 % de réduction de risque pour le diabète et la maladie de Parkinson.
  • Une espérance de vie plus longue

Même s’il contient de l’acrylamide, le café possède également des antioxydants qui réduisent les effets de la vieillesse et le café répare également l’ADN qui est l’un des meilleurs moyens pour réduire l’apparition de cellules cancéreuses. Contrairement à ce qu’on pense, le café est également un anti-inflamatoire qui peut calmer votre corps quand vous êtes confronté au stress.

Attention, on ne dit pas que le café vous relaxe, car cela reste un stimulant, mais il lutte contre le stress. Enfin, le café augmente l’efficacité des enzymes qui régulent le métabolisme du glucose et de l’insuline qui réduit le risque de diabète et de Parkinson. En fait, la plupart des gens ne boivent pas suffisamment de café, car les recommandations sont aux alentours de 4 tasses par jour.6 Les seules personnes à risque sont les femmes enceintes, car cela augmente légèrement le risque de fausse couche. Et malgré toutes ces preuves, vous avez la Californie qui considère le café comme cancérigène.

Sources

1.
Christensen, CNN J. Coffee may come with a cancer warning in California. CNN. https://edition.cnn.com/2018/01/31/health/cancer-coffee-warning/index.html. Published January 31, 2018. Accessed February 16, 2018.
2.
Coffee and IARC: What are the facts? Coffee and Health. https://www.coffeeandhealth.org/hcp-resources/coffee-and-iarc-what-are-the-facts/. Published June 17, 2016. Accessed February 16, 2018.
3.
Acrylamide and Cancer Risk. National Cancer Institute. https://www.cancer.gov/about-cancer/causes-prevention/risk/diet/acrylamide-fact-sheet. Published February 16, 2018. Accessed February 16, 2018.
4.
After Analyzing 127 Studies, Scientists Prove Coffee Is Good for Everyone but 1 Select Group. Inc.com. https://www.inc.com/geoffrey-james/after-analyzing-127-studies-scientists-prove-coffee-is-good-for-everyone-but-one-select-group.html. Published February 16, 2018. Accessed February 16, 2018.
5.
Grosso G, Godos J, Galvano F, Giovannucci EL. Coffee, Caffeine, and Health Outcomes: An Umbrella Review. A. 2017;37(1):131-156. doi:10.1146/annurev-nutr-071816-064941
6.
Caffeine Safe Limits: Determine Your Safe Daily Dose. caffeineinformer.com. https://www.caffeineinformer.com/caffeine-safe-limits. Published February 16, 2018. Accessed February 16, 2018.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,40 sur 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *