Problème et mode urgence pour le télescope spatial Kepler

Depuis le 4 avril 2016, le télescope spatial Kepler semble avoir un problème puisqu’il est entré en mode urgence. Dans ce mode, il ne peut plus continuer sa mission.


Le télescope spatial Kepler est en panne et il est entré en mode urgence

Mise à jour du 12/04/2016 : L’équipe de Kepler a annoncé qu’elle a réussi à rétablir le télescope . Le vaisseau est de nouveau pleinement opérationnel, mais les chercheurs ignorent encore l’origine de la panne et ils vont la chercher pour que notre meilleur chasseur d’exoplanètes puisse nous montrer des mondes étranges et parfois potentiellement habitables. Pour le moment, Kepler est en mode stable, mais les scientifiques vont s’assurer que tout fonctionne parfaitement avant d’activer le mode Science qui permettra à Kepler de continuer sa mission. L’équipe ajoute aussi que c’est le premier problème du genre qui est rencontré par Kepler au cours de ces 7 années d’exploration.

Article original:

Le télescope spatial Kepler a révolutionné la manière dont nous observons le cosmos puisqu’il a permis de découvrir les exoplanètes. Et la première mission de Kepler a été un succès retentissant, mais il semble que le télescope spatial rencontre des problèmes techniques. Depuis le 4 avril 2016, la a découvert que Kepler est entré en mode urgence. Cela signifie que Kepler est entré en veille et qu’il ne peut plus effectuer aucune manoeuvre ou observation.

Les scientifiques de la NASA n’ont pas d’explications sur ce problème technique, mais c’est arrivé après que Kepler se préparait pour sa seconde mission. La première mission de Kepler s’est terminé en 2012 avec la découverte de 5 000 exoplanètes potentielles et 1 000 qui ont été confirmé par la suite.

Ensuite, Kepler a effectué sa seconde mission, appelé K2, pour observer des jeunes étoiles ou des supernovas. Cette seconde mission nous a donné une découverte exceptionnelle avec Kepler-452b qui est une planète très proche de la Terre. Kepler se préparerait à se tourner vers le centre de la Voie lactée pour découvrir des planètes similaires à la notre ou des planètes plus étranges aux confins de leur système solaire lorsqu’il est entré soudainement en mode urgence. (Des aliens dans le centre de la Voie lactée qui ne veulent pas qu’on les découvre ?)

Kepler a déjà eu des problèmes dans le passé et une partie de ses composants sont endommagés, mais il pouvait continuer son observation. On espère que Kepler pourra se remettre de ce nouveau problème parce qu’on n’a pas d’autres télescopes spatiaux qui sont spécialisés dans les exoplanètes.

Source : NASA

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *