Découverte d'une galaxie proche de la naissance de l'univers

Les astronomes viennent de découvrir la galaxie la plus éloignée et qui se trouve à proximité de la naissance de l’univers.


La galaxie GN-z11 est la plus proche du début de l'univers. Un record battu pour Hubble.

En pulvérisant le record de distance, les astronomes découvrent une qui se trouve à 13,4 milliards d’années de la Terre, soit dans une période où l’ était seulement à 3 % de son âge actuel de 13,8 milliards d’années. L’étonnant groupe d’étoiles, la plupart de 100 millions d’années quand elles ont émis leur lumière qui a atteint la terre, possède un rayon de 4 % de celui de la Voie lactée. Les chercheurs vont publié leur découverte dans la prochaine édition de la revue Astrophysical Journal (PDF). La jeune galaxie (l’espèce de masse rose sur l’image), a été baptisé GN-z11 et elle se trouve dans la constellation de la Grande Ourse.

Cette galaxie possède une masse de 1 milliard de fois à celle du soleil, mais cela ne fait que 1 % de celle de notre Voie lactée. Même si elle est de petite taille, cette galaxie se développe rapidement (en tout cas, à cette époque). Ses étoiles se forment à une fréquence qui est 20 fois plus rapide que la Voie lactée. Avec les données actuelles, les astronomes ne peuvent pas déterminer le nombre d’étoiles dans cette galaxie, mais en général, ce sont des étoiles plus massives que le soleil. On peut remercier Hubble pour avoir pu jeter un coup d’oeil aussi loin dans l’univers. Et on peut penser que ce record ne risque plus d’être battu jusqu’à ce que le télescope James Webb Space entre en activité en 2018. Ce télescope infrarouge d’un diamètre de 6,5 mètres est spécialement conçu pour plonger son regard dans les profondeurs du début de l’univers.

Source : Université de Yale

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *