Un étrange changement s’est produit dans la stratosphère

Un pattern de vent dans la stratosphère, qui est resté inchangé depuis 60 ans, vient de subir des changements. Les scientifiques ignorent ce qui a provoqué cette perturbation.


Un pattern de vent dans la stratosphère, qui est resté inchangé depuis 60 ans, vient de subir des changements. Les scientifiques ignorent ce qui a provoqué cette perturbation.

La perturbation dans ce pattern de vent, appelée , n’a pas d’impact immédiat sur le climat ou la météo que nous avons à la surface de la Terre. Mais il soulève des questions intéressantes. Si un pattern est resté inchangé pendant 60 ans et qu’il a changé de manière brusque, alors quelle en est la cause et est-ce que cela se reproduira ?

L’oscillation quasi biennale dans la n’a jamais changé selon Paul Newman, responsable scientifique au Goddard Space Flight Center de la NASA et qui est l’auteur de l’étude publiée dans Geophysical Research Letters. Et si ce phénomène, si stable, a été perturbé du jour au lendemain, alors vous feriez mieux de vous poser des questions sur ce qui se passe.

Les vents dans la stratosphère tropicale, une couche atmosphérique qui va de 30 à 48 kilomètres au dessus de la surface terrestre, entourent la planète dans des directions alternatives vers l’est ou l’ouest pendant une période de 2 ans. Les vents d’ouest se développent sur la partie supérieure de la stratosphère et ils descendent progressivement vers le bas à environ 10 km au dessus de la surface tout en étant remplacé par des vents d’est qui se trouve au-dessus d’eux. Ensuite, ces vents d’est descendent à leur tour et ils sont remplacés par les vents d’ouest.

Ce pattern se répète invariablement tous les 28 mois. Et en 1960, les scientifiques l’ont surnommé comme l’oscillation quasi biennale. L’analyse de ces mesures, via des ballons météo, date de 1953. Ce pattern n’a jamais changé jusqu’à la fin de 2015. À l’approche de la fin d’année, les vents d’ouest se sont rapprochés de leur descente traditionnelle. Le pattern indiquait que les vents d’est allaient bientôt les remplacer. Mais ensuite, les vents d’ouest ont remonté en bloquant la descente des vents d’est. Ce nouveau pattern a duré pendant 6 mois et en juillet 2016, l’ancien pattern semblait de retour.

L’oscillation quasi biennale possède une grande influence sur les conditions stratosphériques. La quantité d’ozone dans l’équateur change de 10 % pendant les pics des phases de vent d’est ou d’ouest et l’oscillation influence aussi les niveaux de la perte de l’ozone dans la zone polaire. Maintenant que cette perturbation a été documentée, Newman et ses collègues étudient ses causes et ses implications potentielles. 2 hypothèses ont émergé. Le phénomène El Nino, particulièrement puissant de 2015/2016 et l’augmentation des températures. Les scientifiques sont encore indécis avant de déterminer si c’est un cygne noir, un phénomène qui ne se produit qu’une fois, ou un canari dans une mine de charbon, signifiant que c’est un changement avec des circonstances imprévisibles provoqué par le changement climatique.

Source : NASA

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *