Les lémuriens Catta menacés de disparition à Madagascar

Les lémuriens Catta (Maki Catta, maki à queue annelée) sont menacés de disparition. Selon une nouvelle recherche, il ne reste que 2 500 spécimens de cette espèce endémique de Madagascar.


Les lémuriens Catta (Maki Catta, maki à queue annelée) sont menacés de disparition. Selon une nouvelle recherche, il ne reste que 2 500 spécimens de cette espèce endémique de Madagascar.
La professeure Michelle Sauther avec un lémurien Catta - Crédit : Michelle Sauter

Selon une nouvelle étude de l’université de Victoria en Colombie-Britannique et de l’université de Colorado Boulder, le nombre de lémuriens Catta a baissé à moins de 2 500 spécimens à . C’est le seul pays au monde on peut les trouver. Le déclin est provoqué par la destruction de l’habitat, le braconnage et la capture illégale pour le commerce au marché selon Michelle Sauther, co-auteure de l’étude.

La recherche, menée par la professeure Lisa Gould de l’université de Victora, indique que seuls 3 sites à Madagascar possèdent 200 lémuriens Catta. 12 autres sites possèdent moins de 30 spécimens et on a 15 sites où les lémuriens Catta ont quasiment disparu. C’est un problème très inquiétant selon Sauther qui étudie les lémuriens Catta depuis 30 ans à Madagascar. Ils disparaissent sous notre nez. Le papier est disponible dans la revue Primate Conservation.1

Sauther ajoute que les lémuriens Catta sont capables de s’adapter à des environnements hostiles. Et cela indique que les autres espèces de lémuriens sont encore plus menacées, car ils ont besoin d’environnements spécifiques. Les lémuriens Catta sont comme des « canaris dans une mine de charbon » (une expression pour indiquer une alerte précoce sur un danger imminent) selon Sauther qui co-dirige le Beza Mahafaly Lemur Biology Project dans le sud-ouest de Madagascar. Si ces lémuriens Catta disparaissent, alors les autres lémuriens n’ont aucune chance de survie dans le futur.

La destruction de l’habitat est la principale menace ces dernières années selon Sauther. L’une des principales causes est les mines de saphir à ciel ouvert qui attirent des milliers de personnes de toute l’île et qui détruisent les forêts sur des échelles gigantesques. Madagascar possède une population de 22 millions de personnes avec 90 % qui vivent à moins de 2 dollars par jour. Je pense qu’il est important de souligner que la destruction de l’habitat et le déclin des lémuriens Catta sont provoqués par la pauvreté selon Sauther.

Il est probable que la population des lémuriens Catta va s’effondrer selon Sauther. Nous avons déjà les signes précurseurs et si on n’agit pas très rapidement, alors cette espèce va disparaitre complètement. Et le pire est qu’il y a quelques années, on n’aurait jamais pensé que cela arriverait à cette espèce de lémurien. Gould ajoute que de nombreuses zones, qui étaient remplies de lémuriens Catta, ont été totalement vidées de leur population. De 2009 à 2013, elle a mené des études sur les lémuriens Catta sur des petits fragments de forêt dans le sud centre de Madagascar et elle met à jour les informations sur leur population depuis 2012. Il est important de documenter les populations restantes sur ces lémuriens et même si on découvre de nouvelles populations, il est probable qu’elles vont également disparaitre dans un futur très proche.

Sources

1.
Lisa G, Michelle LS. Going, Going, Gone…Is the Iconic Ring-tailed Lemur (Lemur catta) Headed for Imminent Extirpation? Primate Conservation. http://static1.1.sqspcdn.com/static/f/1200343/27358095/1480545207413/PC30_Gould__Sauther_Declining_L_catta.pdf?token=%2BrcJVyE8gQkpRL%2Fh4pz8so%2BIcKk%3D. [Source]

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *