Étiqueté : Agriculture

La viande cultivée en laboratoire est promue comment étant plus propre que la viande provenant de vaches. La viande cultivée sera moins impactante pour l'environnement. Mais comme d'habitude, le débat est plus complexe que cette dichotomie et néglige le fait que les vaches ont un rôle crucial dans la régulation des écosystèmes en plus de servir de hamburgers. 0

Pourquoi les vaches ont-elles mauvaise presse dans le débat sur la viande produite en laboratoire ?

La viande cultivée en laboratoire est promue comment étant plus propre que la viande provenant de vaches. La viande cultivée sera moins impactante pour l’environnement. Mais comme d’habitude, le débat est plus complexe que cette dichotomie et néglige le fait que les vaches ont un rôle crucial dans la régulation des écosystèmes en plus de servir de hamburgers.

13 années de recherche, 200 scientifiques dans le monde entier et on a désormais un séquençage complet du génome du blé tendre. Le blé tendre est la semence la plus cultivée au monde. La compréhension de son génome permettra de développer des semences adaptées pour les futurs défis climatiques. 1

Un séquençage complet du génome du blé tendre

13 années de recherche, 200 scientifiques dans le monde entier et on a désormais un séquençage complet du génome du blé tendre. Le blé tendre est la semence la plus cultivée au monde. La compréhension de son génome permettra de développer des semences adaptées pour les futurs défis climatiques.

Un crâne datant de 2 300 avant notre ère provenant d'Hälsingland en Suède - Crédit : Alissa Mittnik 0

D’anciens génomes révèlent l’histoire de l’Europe du Nord

Une équipe internationale de scientifiques a analysé les génomes humains anciens de 38 Européens du nord datant d’environ 7500 à 500 avant notre ère. L’étude a révélé que la Scandinavie a été initialement établie par une route du sud et du nord et que l’arrivée de l’agriculture dans le nord de l’Europe était facilitée par les mouvements des agriculteurs et des éleveurs dans la région.

Dans un éditorial, des experts de la protection de l'environnement estiment qu'il faut considérer les abeilles domestiques comme des animaux d'élevage, car elles peuvent participer au déclin des pollinisateurs sauvages à cause de la compétition des ressources. L'effondrement des ruches est un problème agricole tandis que le déclin des pollinisateurs est un problème environnemental. 1

Considérer les abeilles domestiques comme des animaux d’élevage ?

Dans un éditorial, des experts de la protection de l’environnement estiment qu’il faut considérer les abeilles domestiques comme des animaux d’élevage, car elles peuvent participer au déclin des pollinisateurs sauvages à cause de la compétition des ressources. L’effondrement des ruches est un problème agricole tandis que le déclin des pollinisateurs est un problème environnemental.

Une recherche pointe une corrélation suffisamment forte entre l'augmentation des températures dans certains pays et l'afflux de migrants en Europe provenant de ces pays. L'augmentation de la température menace directement les rendements agricoles ce qui pousse inexorablement les gens à partir. 0

L’augmentation de la température associée à une augmentation des migrants en Europe

Une recherche pointe une corrélation suffisamment forte entre l’augmentation des températures dans certains pays et l’afflux de migrants en Europe provenant de ces pays. L’augmentation de la température menace directement les rendements agricoles ce qui pousse inexorablement les gens à partir.