Tagged: asthme

Une étude suggère une corrélation entre la fracturation hydraulique et une mauvaise santé des nourrissons, notamment un poids anormalement inférieur. C'est principalement à cause de la pollution engendrée par la fracturation hydraulique, mais il faut garder à l'esprit que les chercheurs ont révélé une corrélation et non une causalité définie. 0

La fracturation hydraulique associée à une mauvaise santé chez les nourrissons

Une étude suggère une corrélation entre la fracturation hydraulique et une mauvaise santé des nourrissons, notamment un poids anormalement inférieur. C’est principalement à cause de la pollution engendrée par la fracturation hydraulique, mais il faut garder à l’esprit que les chercheurs ont révélé une corrélation et non une causalité définie.

Dans une étude qui a analysé un échantillon considérable de génomes dans la population américaine et britannique, les chercheurs rapportent que la sélection naturelle de l'évolution est constamment à l'oeuvre même dans des périodes courtes afin de réduire les traits associés à la maladie d'Alzheimer et au tabagisme important entre autres. 0

L’évolution réduit les traits associés à la maladie d’Alzheimer et au tabagisme

Dans une étude qui a analysé un échantillon considérable de génomes dans la population américaine et britannique, les chercheurs rapportent que la sélection naturelle de l’évolution est constamment à l’oeuvre même dans des périodes courtes afin de réduire les traits associés à la maladie d’Alzheimer et au tabagisme important entre autres.

Parmi les adultes qui ont été diagnostiqués avec l'asthme, une étude suggère qu'on n'a pas réussi à confirmer le diagnostic dans 33 %. Un taux d'erreur considérable, mais il faut prendre en compte les limites de l'étude, notamment la taille de l'échantillon qui n'est pas suffisant. 0

Erreur de diagnostic sur l’asthme : Un taux qui frôle les 30 % au Canada

Parmi les adultes qui ont été diagnostiqués avec l’asthme, une étude suggère qu’on n’a pas réussi à confirmer le diagnostic dans 33 %. Un taux d’erreur considérable, mais il faut prendre en compte les limites de l’étude, notamment la taille de l’échantillon qui n’est pas suffisant.