Tagged: Système solaire

Les chercheurs rapportent des observations intéressantes sur l'exoplanète GJ436. En premier lieu, c'est un système planétaire totalement inversé (avec une rotation au niveau des poles). Et les calculs montrent l'existence d'une autre exoplanète dans ce système. GJ436 est très étrange, car on l'a surnommé comme la planète chevelue, car elle s'évapore comme une comète à cause de son énorme nuage de gaz. 0

GJ436, l’exoplanète qui ne tournait pas rond

Les chercheurs rapportent des observations intéressantes sur l’exoplanète GJ436. En premier lieu, c’est un système planétaire totalement inversé (avec une rotation au niveau des poles). Et les calculs montrent l’existence d’une autre exoplanète dans ce système. GJ436 est très étrange, car on l’a surnommé comme la planète chevelue, car elle s’évapore comme une comète à cause de son énorme nuage de gaz.

Les chercheurs ont découvert des minéraux provenant de 43 météorites qui ont atterri sur Terre il y a 470 millions d'années. La moitié des graines de minéraux proviennent de météorites inconnues ou très rares par rapport aux météorites actuelles. Ces découvertes suggèrent qu'on doit revoir notre compréhension du système solaire. 0

Des météorites rares défient notre compréhension du système solaire

Les chercheurs ont découvert des minéraux provenant de 43 météorites qui ont atterri sur Terre il y a 470 millions d’années. La moitié des graines de minéraux proviennent de météorites inconnues ou très rares par rapport aux météorites actuelles. Ces découvertes suggèrent qu’on doit revoir notre compréhension du système solaire.