69 % des américains ne vont pas acheter une Apple Watch



Apple CEO Tim Cook introduces the Apple Watch during an Apple event in San Francisco
L’Apple Watch s’annonce comme un échec annoncé face aux manques d’ambition de la firme à la pomme. Une grande partie des américains ne vont jamais acheter l’Apple Watch, car elle est sans intérêt par rapport à d’autres produits sur le marché. Le sondage montre la lassitude des gens face à l’informatique vestimentaire.


 

Un sondage Reuter/IPSOS montre que l’Apple Watch risque d’être un flop magistral puisque 69 % des américains ont déclarés qu’ils ne vont pas l’acheter. Le sondage montre également la déception des consommateurs face à leurs attentes sur cette montre. Alors qu’on attendait une évolution majeure, certains ont déclarés que c’est une simple sonnerie au poignet.

L’Apple Watch n’apporte rien de nouveau

Mais il y a quand même de bonnes nouvelles, car 13 % ont répondus qu’ils envisageraient d’acheter un iPhone pour tester l’Apple Watch. Evidemment, l’Apple Watch nécessite un iPhone pour fonctionner. Et Apple connait les échecs de ses premiers produits puisque l’iPhone et l’iPod ont reçus le même accueil négatif pour leur premier lancement. Mais cette fois, c’est différent, car l’iPhone et l’iPod étaient uniques sur le marché alors qu’aujourd’hui, tous les constructeurs proposent leur Smartwatch, notamment LG qui propose l’une des meilleurs Smartwatchs sur le marché.

L’Apple Watch permet de vérifier les mails, d’écouter de la musique et d’effectuer des appels. Apple propose plusieurs versions avec un modèle Sport pour 349 dollars et un modèle en or de 17 000 dollars. Techcrunch a estimé que le modèle de 17 000 dollars était pour les crétins.

Lassitude face à l’informatique vestimentaire

Le sondage d’IPSOS s’est porté sur 1245 américains entre le 9 et le 13 mars. Les données réflètent l’opinion des américains même si le sondage s’est porté sur une période trop courte pour qu’on puisse être affirmatif sur l’échec de l’Apple Watch.

52 % des sondés ont répondus que les Smartwatchs n’avaient pas beaucoup d’intérêt, mais 25 % étaient quand même intéressés par l’Apple Watch. Pour 69 %, c’est un non catégorique et 6 % ont déclarés qu’ils hésitaient avant un achat potentiel. Les principaux intéressés sont ceux qui sont sectarisés aux produits d’Apple, mais le succès de l’Apple Watch dépendra aussi des développeurs tiers qui proposeront de bonnes applications sinon l’Apple Watch sera juste une coquille vide.

Malgré l’engouement des médias et des entreprises pour l’informatique vestimentaire, on remarque une lassitude des consommateurs face à cette tendance. Google a tenté le coup avec ses Google Glass, mais les résultats n’étaient pas fameux. En 2014, il y a eu 4,6 millions de Smartwatch qui ont été vendus tandis que les Smartphones se sont vendus à près de 1 milliard d’exemplaires. Cela montre que que les Smartwatchs n’ont pas encore conquis le public, car elles n’apportent rien de plus par rapport à un Smartphone qui est bien plus polyvalent.

Malgré les critiques sur l’Apple Watch, les analystes estiment qu’Apple pourrait vendre entre 10 et 30 millions d’Apple Watch en 2015.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Boubakar Nguema

Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *