Intel blame Windows XP pour la baisse des ventes des PC



intel

Intel a vu son chiffre qui a baissé de 13,7 milliards de dollars à 12,8 milliards de dollars entre le premier trimestre 2014 et 2015. Les ventes de PC continuent de baisser et selon Intel, c’est la faute à .



L’entreprise parle aussi de l’avènement des tablettes et des Smartphones, mais la principale raison de cette baisse est Windows XP. De nombreux particuliers et entreprises sont satisfaits de leur PC avec Windows XP et ils ne veulent pas acheter de nouvelles machines. Le support de Windows XP n’existe plus depuis avril 2014, mais on estime que 28 % des PC dans le monde tournent encore sous ce bon vieux Windows XP.

Intel a déclaré que Windows XP suffit à la plupart des besoins des utilisateurs et la plupart ne comprennent pas pourquoi ils devraient acheter un nouveau PC. Et notons que ce pourcentage de 28 % concerne uniquement les chiffres en Europe et aux Etats-Unis alors qu’on sait que 70 % des PC en Chine tournent sous Windows XP.

Microsoft ne veut pas tuer Windows XP une bonne fois pour toutes

Le rapport d’Intel sur la baisse de vente des PC laisse à penser que la faute revient aussi à Microsoft qui n’a pas tué définitivement Windows XP lorsqu’il en avait l’occasion. En effet, Microsoft a retardé l’échéance pendant des années et même aujourd’hui, il propose un support payant pour Windows XP.

Tout le monde attend la venue de Windows 10 qui pourrait changer la donne puisqu’il va inciter les plus récalcitrants à acheter un nouveau PC pour bénéficier des fonctionnalités de Windows 10. Mais reste encore à voir si ce sera suffisant pour convaincre les utilisateurs.

Cette perte d’Intel et l’acharnement des utilisateurs à rester sous Windows XP montre l’un des problèmes majeurs de la technologie depuis ces 5 dernières années. Les PC sont devenus trop puissants pour les besoins de l’utilisateur. Les constructeurs proposent sans cesse des composants de plus en plus puissants alors que l’utilisateur ne les utilisent jamais. Pire encore, les éditeurs de jeux et de logiciels proposent des programmes buggés pour qu’on ait besoin d’un PC puissant juste pour les faire tourner. Ce genre de comportement montre toute l’immaturité des constructeurs à prendre les utilisateurs pour des vaches à lait.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Boubakar Nguema

Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *