samedi , 18 novembre 2017

Linkedin veut concurrencer Facebook Instant Articles

Un nouveau venu dans la tendance : On veut vous proposer un contenu ultra-rapide sur mobile. Linkedin est en train de discuter avec des médias de masse afin de lancer une initiative similaire à Facebook Instant Articles.


Linkedin veut concurrencer Facebook Instant Articles

Accelerated Mobile Pages, Facebook Instant Articles, Apple News et maintenant Linkedin ? BuzzFeed révèle que Linkedin va aussi lancer sa propre initiative de lecture sur mobile ultra-rapide pour les sites d’actualité. Une démarche surprenante puisque Linkedin fait déjà partie du consortium de l’AMP promu par Google.

Mais Linkedin estime qu’il y a de la place pour un autre acteur dans ce marché. Linkedin a déjà proposé la création de contenu en attirant les zinfluenceurs avec  des articles Business et en rachetant l’application Pulse qui est dédiée à la lecture d’articles sur mobile en 2015.

Twitter tente également d’investir dans l’actualité avec des services comme Moments, mais dire que ça a été un flop est un euphémisme. Le navire Twitter perd de l’eau de tous les cotés tandis que Linkedin affiche une croissance très forte en Asie où il revendique près de 20 millions d’utilisateurs en Chine. Le souci, qu’avec le Grand Parefeu, on se demande comment Linkedin va convaincre les médias de masse de venir sur sa plateforme pour la promotion de contenus dans un pays qui pratique une censure systématique.

De plus, le bilan d’Accelerated Mobile Pages est loin d’être brillant et les utilisateurs et les éditeurs ont dû mal avec toutes ces nouvelles normes. A tel point que Google a dû inciter le passage de force en indiquant que Google News va privilégier les articles en AMP. Et Facebook Instant Articles ? CA-TAS-TRO-PHI-QUE. L’engagement est proche de zéro et c’est une façon de dire que les utilisateurs de Facebook s’en foutent totalement de Facebook Instant Articles. Et Apple News, on ignore si le machin existe encore.

Le principal problème des géants du web et des médias de masse est qu’ils pensent qu’il suffit de mettre de la crème chantilly sur une montagne d’excréments pour faire croire que c’est délicieux. Les utilisateurs n’aiment pas les sites lourds, mais ils veulent surtout être bien informé et avoir des contenus dignes de ce nom. Si le contenu ne suit pas, alors ce n’est pas la peine de l’adapter à toutes les sauces, car les internautes refuseront d’en manger puisqu’on les a gavé avec ce type de contenu pendant des années. Mais ce ne sont pas les internautes qui se sont engraissé, mais les médias de masse et leurs régies publicitaires.

 

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?


A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d’Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG