Telegram introduit les sujets dans les groupes


  • FrançaisFrançais

  • Telegram ressuscite le bon esprit des forums en introduisant les sujets dans les groupes. Une fonctionnalité utile dans les grands groupes en ayant des conversations plus organisées.


    Telegram ressuscite le bon esprit des forums en introduisant les sujets dans les groupes. Une fonctionnalité utile dans les grands groupes en ayant des conversations plus organisées.

    Le web est un éternel recommencement. Les technologies et les plateformes, qui ont fait la gloire du web, reviennent à intervalles réguliers. Et tout le reste n’est que de la fioriture, de la crème chantilly. Et la preuve est que les sujets de type forum débarquent dans la dernière mise à jour de Telegram.

    Durov l’explique par le fait qu’il a commencé à créer des forums au début de sa carrière. D’abord pour son université, ensuite il a ajouté des forums dans VK et aujourd’hui, il les ramène dans Telegram. C’est une option tellement banale, mais essentielle dans les groupes avec des milliers de personnes. On peut créer des sujets et ils bénéficient de leurs propres notifications. Il faut avoir un groupe Telegram avec au moins 200 membres et vous allez dans Paramètres pour les activer. Pour le moment, les sujets n’en sont qu’à leurs débuts et Telegram prévoit d’ajouter plus d’options pour les rendre plus interactifs et puissants.

    Telegram ressuscite le bon esprit des forums en introduisant les sujets dans les groupes. Une fonctionnalité utile dans les grands groupes en ayant des conversations plus organisées.

    Un bémol que j’ai vu tout de suite est quand vous activez les sujets, les publications précédentes disparaissent. Il faudrait une option pour basculer toutes ses publications précédentes dans un sujet qu’on vient de créer. Si on veut partager une publication sur un groupe avec des Sujets, alors on a l’option de le publier dans tel ou tel sujet.

    Les forums à l’ancienne existent toujours sur le web, mais ils sont comme des boutiques à l’abandon dans un monde qui a embrassé les supermarchés et les centres commerciaux. On les aime par nostalgie, se rappeler de la belle époque, mais aussi parce que les meilleures informations se trouvent encore sur ces bons vieux forums. Qui n’a pas cherché une solution à un problème technique et sourit de soulagement quand il voit une réponse parfaite dans un vieux fil de réponse datant de 10 ans ? Cela montre que tout ce qu’on a ajouté au web par la suite n’est que du parasitisme et du contenu pour alimenter la publicité.

    Très bon move de Telegram avec les sujets, je les ai déjà activé sur quelques uns de mes groupes. J’attends de voir les autres options pour les rendre plus puissants, surtout la classification des anciennes publications.

    Les sujets est ce qui m’a intéressé dans cette mise à jour, mais on a aussi l’arrivée des noms d’utilisateurs qu’on peut sécuriser par la Blockchain de Telegram qui s’appelle TON. Ainsi, l’entreprise a lancé Fragment, une plateforme qui permet d’acheter et de vendre des noms d’utilisateur. Cela surfe sur la vague de la Blockchain et des NFTs et cela reste une partie importante de Telegram pour monétiser la plateforme. Il faut créer un portefeuille, déposer des fonds pour acheter des Toncoin et ensuite mettre des enchères sur les noms d’utilisateur.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *