“La Dame à l’éventail” de Klimt s’envole à 86 millions d’euros, un prix historique en Europe


  • FrançaisFrançais


  • “La Dame à l’éventail”, un chef-d’œuvre du peintre autrichien Gustav Klimt, a été vendu pour plus de 86 millions d’euros lors d’une vente aux enchères organisée par Sotheby’s à Londres, le 27 juin 2023. Il s’agit du deuxième prix le plus élevé jamais atteint pour une œuvre de Klimt, et du record européen des ventes aux enchères.

    Un chef-d’œuvre du peintre autrichien Gustav Klimt a été adjugé pour plus de 86 millions d’euros lors d’une vente aux enchères organisée par Sotheby’s à Londres le 27 juin 2023. Il s’agit du prix le plus élevé jamais atteint pour une œuvre d’art vendue en Europe.

    La toile, intitulée “La Dame à l’éventail”, date de 1917-1918 et représente une femme élégante vêtue d’une robe aux motifs floraux, tenant un éventail dans sa main droite. Elle fait partie de la dernière période de Klimt, marquée par un retour à la figuration après sa phase dorée.

    “La Dame à l’éventail”, un chef-d’œuvre du peintre autrichien Gustav Klimt, a été vendu pour plus de 86 millions d’euros lors d’une vente aux enchères organisée par Sotheby’s à Londres, le 27 juin 2023. Il s’agit du deuxième prix le plus élevé jamais atteint pour une œuvre de Klimt, et du record européen des ventes aux enchères.

    Le tableau appartenait à la famille du collectionneur et mécène autrichien Viktor Zuckerkandl, qui l’avait acquis directement auprès de l’artiste. Il n’avait jamais été exposé en public ni proposé à la vente auparavant. Il a été mis aux enchères par les descendants de Zuckerkandl, qui ont décidé de s’en séparer pour des raisons financières.

    La vente a suscité un vif intérêt de la part des amateurs d’art et des collectionneurs, qui ont fait grimper les enchères au-delà des estimations initiales, qui se situaient entre 40 et 60 millions d’euros. Le tableau a finalement été adjugé pour 86,25 millions d’euros (frais inclus) à un acheteur anonyme, qui a remporté la mise par téléphone.

    Il s’agit du deuxième prix le plus élevé jamais atteint pour une œuvre de Klimt, après “Portrait d’Adele Bloch-Bauer I”, vendu pour 135 millions de dollars (environ 113 millions d’euros) en 2006 à New York. C’est aussi le record européen des ventes aux enchères, dépassant les 80 millions d’euros obtenus par “Les Joueurs de cartes” de Paul Cézanne en 2012 à Londres.

    “La Dame à l’éventail” est considérée comme l’une des plus belles œuvres de Klimt, qui a révolutionné la peinture au début du XXe siècle avec son style sensuel et décoratif. Le peintre est mort en 1918, à l’âge de 55 ans, emporté par la grippe espagnole. Il a laissé derrière lui une œuvre prolifique et fascinante, qui continue de séduire le public et les collectionneurs du monde entier.

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *