q L'alimentation des oiseaux aide les petits oiseaux à combattre l'infection - Actualité Houssenia Writing

L’alimentation des oiseaux aide les petits oiseaux à combattre l’infection


  • Français


  • Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram


    Les graines et les boules de graisse font plus que remplir l’estomac des petits oiseaux. De nouvelles recherches de l’Université de Lund en Suède montrent que l’alimentation pendant l’hiver améliore la santé des oiseaux, car ils n’ont pas à dépenser autant d’énergie pour combattre les infections.

    Un petit changement de température corporelle peut être fatal pour l’homme. Les petits oiseaux, quant à eux, abaissent leur température corporelle la nuit de plusieurs degrés pendant l’hiver. Tout comme nous, les oiseaux tentent d’économiser de l’énergie lorsqu’il fait froid. S’ils sont exposés à une infection, la première réaction du corps est d’augmenter sa température, ce qui va à l’encontre du besoin simultané de l’oiseau d’économiser de l’énergie en abaissant sa température corporelle.

    “Nous avons étudié comment l’accès à la nourriture pendant l’hiver affectait l’équilibre entre le maintien d’une température corporelle basse afin d’économiser de l’énergie et la possibilité d’augmenter la température corporelle afin de combattre l’infection”, explique Hannah Watson, biologiste à l’Université de Lund.

    L’étude montre que les oiseaux qui ont été nourris pendant l’hiver n’avaient pas besoin d’abaisser autant leur température corporelle la nuit que les oiseaux qui n’avaient pas accès à des tables d’alimentation. Ils avaient accumulé suffisamment d’énergie pour survivre à une nuit d’hiver malgré une température corporelle plus élevée.

    Lorsque les oiseaux ont été exposés à une infection simulée, tous les oiseaux avaient essentiellement la même température pendant une fièvre. Au lieu de conserver de l’énergie pour survivre à l’hiver, les oiseaux sans accès à de la nourriture supplémentaire ont été contraints d’utiliser plus d’énergie afin d’élever suffisamment leur température corporelle pour combattre l’infection.

    “Nous nous attendions à ce que les oiseaux qui avaient accès à des mangeoires aient plus d’énergie pour combattre une infection, et qu’en conséquence, ils manifestent une réaction fébrile plus forte. Nos résultats, cependant, montrent le contraire – les oiseaux qui n’ont pas ont accès à une source fiable de nourriture ont eu la plus forte réaction à l’infection. Cela leur a permis d’atteindre la même température de fièvre que les oiseaux avec de la nourriture supplémentaire », explique Hannah Watson.

    Le changement climatique et l’activité humaine ont un impact de plus en plus important sur les animaux. Les animaux sauvages entrent en contact avec de nouveaux agents pathogènes qu’ils n’ont jamais rencontrés auparavant. L’alimentation des oiseaux peut donc avoir des effets positifs et négatifs. Les oiseaux qui visitent les tables d’alimentation sont exposés à plus d’infections en raison de la propagation d’agents pathogènes, mais cela pourrait rendre leurs défenses immunitaires plus tolérantes à une nouvelle infection. Il est donc important, selon les chercheurs, de comprendre les facteurs qui affectent la capacité des animaux à mettre en place une réponse immunitaire efficace – l’accès à la nourriture pendant l’hiver en étant un exemple.

    “Beaucoup de gens aiment nourrir les oiseaux. Notre étude montre que cela peut avoir un effet positif sur la capacité de nos petits oiseaux à combattre une infection”, conclut Hannah Watson.

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *