ONU : chute de l'espérance de vie et risque d'effondrement économique en Syrie



syrie

Plus de 100 000 morts, 3 millions de réfugiés et 200 milliards de dollars de perte pour l’économie. 12 millions de personnes ont perdu tous moyens de substance. C’est la longue liste de catastrophe qui a détruit la Syrie sous l’indifférence de la communauté internationale.


 

 

(Xinhua) — Après quatre ans de conflit armé, la Syrie enregistre une chute de l’espérance de vie et un risque d’effondrement économique, a indiqué mardi l’ONU dans un communiqué, citant le rapport « Aliénation et violence, rapport sur l’impact de la crise en Syrie » réalisé par Centre syrien pour la recherche politique (SCPR).

Le rapport, publié également mardi, est soutenu par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Près de 4 millions de Syriens se sont réfugiés hors des frontières de leur pays et que six autres millions ont été déplacés à l’intérieur de la Syrie. Depuis le début du conflit, l’économie syrienne a perdu 202,6 milliards de dollars, sous forme de fuite des capitaux, de destructions de grande ampleur et de pillages. Cela a pour conséquence que le pays connaît un taux de chômage de 58% alors que 2,96 millions de personnes ont perdu leur emploi et que 12,22 millions de personnes à charge ont perdu leurs moyens d’existence, précise le rapport.

Sur fond de désintégration sociale et de dégradation économique, les systèmes d’éducation, de santé et de sécurité sociale sont dans un état d’effondrement, ajoute le rapport, selon lequel il y a toutefois encore un espoir d’inverser cette tendance dévastatrice si le conflit peut être réglé rapidement grâce à un processus politique qui puisse restaurer un sentiment de sécurité et de bien-être.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Boubakar Nguema

Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *