Allemagne: 88 policiers blessés et plus de 500 arrestations suite aux manifestations contre l'austérité



allemagne-manifestation

Sur le papier, l’ fait office d’exemple à suivre pour être à l’équilibre budgétaire. Sur le terrain, les mesures plongent les allemands dans une précarité extrême. Et parfois, la pression est trop forte puisqu’une manifestation contre les privations du gouvernement a fait plus de 500 blessés.


 

(Xinhua) — Au moins 88 policiers ont été blessés et plus de 500 personnes arrêtées après des manifestations violentes contre l’austérité à Francfort où manifestants et policiers se sont affrontés mercredi, ont rapporté les médias locaux.

Huit officiers de police ont été blessés par des jets de pierre, et 80 autres par un liquide corrosif ou un gaz irritant, a rapporté Focus citant une porte-parole de la police.

La police reste sur ses gardes et d’autres attaques de violents manifestants sont à prévoir, selon l’officielle.

D’après le porte-parole de la police Erler, environ 10000 manifestants sont descendus dans les rues de la capitale financière allemande mercredi. Parmi eux, des milliers étaient venus des autres pays d’Europe.

A l’heure actuelle, au moins sept véhicules de police ont été incendiés, a indiqué Erler.

D’après un porte-parole des manifestants, de nombreux manifestants ont été blessés par des canons à eau, des gaz lacrymogène et des matraques de police.

Un témoin a déclaré à Xinhua que les vitres de son véhicule avaient été brisées et qu’il avait réussi à quitter les lieux sous escorte de la police.

La Banque Centrale Européenne (BCE) ouvrira officiellement son nouveau bureau à Francfort mercredi, dans un immeuble de 185 mètres de haut qui aura coûté 1,3 milliard d’euros (environ 1,38 milliards de dollars).

La Banque, ainsi que la Commission européenne et le Fonds Monétaire International, fait partie de la « troïka » qui surveille le respect des conditions des prêts de renflouement accordés à la Grèce et aux autres pays de l’Europe en détresse économique .

Ces conditions ont pour but de réduire la dette mais sont accusées d’être à l’origine de la hausse du chômage et du ralentissement de la croissance dans les pays concernés.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Boubakar Nguema

Journaliste et réalisateur. Couvre principalement l'actualité africaine et panafricaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *