Le PDG d'Orange se rendra en Israël pour clarifier un malentendu


  • FrançaisFrançais



  • Israël a convié Stéphane Richard, le PDG du groupe français de téléphonie Orange à se rendre dans l’État hébreu. Il a accepté pour discuter d’une polémique que l’opérateur cherche à éteindre depuis mercredi. Le PDG d’Orange a déjà demandé un entretien avec l’ambassadeur d’Israël à Paris mais ce dernier a reçu ordre de lui proposer de se rendre en Israël au lieu de le recevoir.

     A Paris, un porte-parole d’Orange a fait savoir qu’Orange accueille favorablement l’invitation d’Israël et que son PDG s’y rendra prochainement pour y réaffirmer l’engagement du groupe. En effet, une polémique s’est déclenchée par des propos tenus au Caire par Stéphane Richard sur la volonté de son groupe de retirer la marque Orange d’Israël. Ce voyage lui permettre de clarifier ce malentendu et d’apporter toutes les précisions nécessaires pour mettre un terme à cette polémique, interprétée par certains comme une tentative de boycotter Israël, et réaffirmer l’engagement du groupe.

    Stéphane Richard a expliqué que la volonté de son groupe de mettre fin à la licence permettant à l’opérateur israélien Partner d’utiliser la marque Orange ne concerne pas seulement Israël, mais également les colonies en Cisjordanie occupée. L’État hébreu est en effet le seul pays dans lequel Orange est présent sans exploiter lui-même sa marque.

    La mise au point du patron d’Orange n’a toutefois pas été bien reçue par Partner, qui l’a qualifiée samedi «d’écran de fumée, dont le but est de manipuler l’opinion publique en Israël et dans le monde». Partner a également demandé un contact direct avec Stéphane Richard. Orange est accusée  de soutenir indirectement la colonisation israélienne via Partner.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.