2 journalistes français arrêtés pour chantage et extorsion de fonds contre le roi du Maroc


  • FrançaisFrançais



  • A une époque, les journalistes informaient le public. Aujourd’hui, certains sont devenus des maitres chanteurs et des escrocs. Une conversion professionnelle à l’horizon ?

    (Agence Ecofin) – Les journalistes français, Eric Laurent et Catherine Graciet, sont en détention depuis ce 27 août 2015 à pour tentative de chantage et d’extorsion de fonds contre le roi du Maroc, Mohammed VI. Ils ont passé la nuit à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (Brdp). Les deux journalistes sont soupçonnés d’avoir voulu extorquer de l’argent au Maroc en échange de la non-publication d’un livre qu’ils disaient compromettant pour le Palais royal.

    L’affaire remonte au 23 juillet dernier, selon l’ français Me Eric Dupond-Moretti, l’un des conseils du Maroc, qui s’est exprimé dans plusieurs médias français. Il avait révélé l’affaire sur les antennes de RTL. D’après témoignage, le journaliste Eric Laurent avait contacté le secrétariat du Palais royal marocain pour annoncer la sortie prochaine d’un livre contenant « des choses importantes ». « Un représentant du Palais a alors été envoyé à où une première rencontre a eu lieu avec M. Laurent », explique l’ au quotidienLe Monde.

    A Paris, la rencontre a lieu avec un marocain à qui il dira : « Ecoutez, moyennant 3 millions d’euros, je ne publie pas mon livre, un livre que je prépare avec Catherine Graciet ». Après ce premier contact, le Palais porte plainte auprès du parquet de Paris. « Les policiers ont décidé d’organiser un flagrant délit», raconte Me Dupond-Moretti. Un deuxième rendez-vous est organisé, cette fois sur écoute et de la police qui obtient alors la confirmation de la démarche du journaliste. La troisième et dernière rencontre a lieu dans un restaurant à le 27 août, et permet de mettre la main sur Eric Laurent venu cette fois avec Catherine Graciet. Une information judiciaire avait été ouverte la veille par 3 juges pour tentative d’extorsion de fonds et de chantage.

    Les deux journalistes ont coécrit en 2012 le titre intitulé «Le Roi prédateur. Main basse sur le Maroc ».Il s’agit d’une enquête qui « dénonce un système de prédation économique exercée par le monarque et entourage ». Selon les éditions du Seuil, le nouveau livre des 2 journalistes devait paraître en janvier-février 2016.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Estelle Dufresne

    Ancienne journaliste dans plusieurs titres de la presse régionale. Mais comme la presse régionale n'existe plus, je me suis recyclé dans les rubriques internationales de plusieurs sites en ligne.

    Pas de réponses

    1. newsoftpclab dit :

      Certains parlent de terrorisme?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *