Les Smartphones et les juifs ultra-orthodoxes


  • FrançaisFrançais



  • La communauté des juifs ultra-orthodoxes fait face aux défis de la technologie et de la communication qui pourrait corrompre leurs traditions et doctrines.

    Le Council of Torah Greats, une assemblée des plus grands rabbins ultra-orthodoxes (Haredims) s’est réunie le 30 juin dernier pour discuter d’un grand danger spirituel. WhatsApp est une application de messagerie populaire qui devient un outil pour discuter des rumeurs et publier des images et des vidéos immorales. De ce fait, les rabbins ont publié une longue liste de décrets incluant une interdiction d’utiliser WhatsApp. Ces rabbins ont également donné des instructions pour acheter des Smartphones qui possèdent des filtres qui autorisent uniquement des services qui sont approuvés par les rabbins. Pour renforcer les interdictions, cette assemblée a déclaré que ceux qui seraient découverts avec des appareils non-casher verront leurs enfants expulsés des écoles ultra-orthodoxes et ils ne pourront plus travailler avec ces institutions.

    C’est un nouveau round dans la bataille des rabbins pour protéger leurs communautés des médias modernes. Les juifs ultra-orthodoxes prônent un isolement absolu du monde matériel afin de se protéger des influences hostiles. Les télévisions étaient la première menace, mais étant donné qu’il fallait de grandes antennes sur le toit, les pratiquants ne pouvaient pas les mettre à moins d’être ostracisés par le reste de la communauté. On peut acheter uniquement les médias dans des quartiers qui ne sont pas dominés par la législation ultra-orthodoxe et on doit les lire en cachette.

    Sans la concurrence de la télévision, la presse écrite est florissante dans le milieu Haredim. Actuellement, on a 3 journaux quotidiens et des douzaines d’hebdomadaires et de mensuels. Tous ces médias doivent passer par une supervision et une possible censure rabbinique. Les contenus doivent être stricts et les photos de femmes sont totalement interdites. La déférence envers les rabbins est obligatoire. Dans ce type de communauté, la distinction entre les 2 modes de vie est limpide. La peur de Dieu et le respect de la Torah sont le seul chemin de la salvation et la moindre incartade vers le monde matériel vous mènera vers la dépravation. Mais cette distinction est uniquement possible lorsque l’information est contrôlée par une autorité centrale, mais elle a été pulvérisée par internet.

    Les rabbins ont déjà tenté de bannir les ordinateurs dans les maisons, mais ils ont été forcés d’admettre qu’ils étaient nécessaires pour le travail. Ensuite, ils ont tenté d’interdire les connexions de ces ordinateurs à internet et cela a tenu pendant quelques années, mais aujourd’hui, c’est difficile à faire respecter. N’importe quel appareil mobile peut se connecter à internet et cela passe sous le nez des rabbins. Malgré le fait qu’on peut critiquer la communauté des juifs ultra-orthodoxes, son pouvoir d’achat est considérable. Et cela incite les FAI israéliens à proposer des connexions internet Carsher aux Smartphones. Ces connexions sont contrôlées et il est impossible de télécharger des applications offensantes. Pour s’assurer que ces Smartphones respectent les lois du judaïsme ultra-orthodoxe, ils possèdent leur propre groupe de numéros avec une sonnerie spécifique. Mais de nombreux jeunes juifs ultra-orthodoxes ignorent cette interdiction. Ils possèdent 2 téléphones, le premier pour les appels avec la communauté et un autre appareil, bien caché, qui lui permet de se connecter au reste du monde. Le chemin de la vertu n’est pas toujours le plus facile.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Estelle Dufresne

    Ancienne journaliste dans plusieurs titres de la presse régionale. Mais comme la presse régionale n'existe plus, je me suis recyclé dans les rubriques internationales de plusieurs sites en ligne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.