Les Comores feront tout pour accueillir le JIOI 2019


  • FrançaisFrançais

  • Le conseil international des jeux (CIJ) a décidé que le JIOI 2019 sera accueilli par l’île Maurice. Mais les Comores se battront pour être le pays d’accueil.



    Les Comores ne sont pas satisfaites de la décision du conseil international des jeux. En effet, le conseil a décidé de rejeté la candidature des Comores pour l’organisation de la 10ème édition des jeux des îles et l’a confié à l’île Maurice. Le Président du parti politique Ridja (Rassemblement pour l’initiative de développement de la jeunesse avertie), Said Larifou a fait savoir que les comoriens feront tout pour remettre l’organisation des jeux des îles entre leurs mains.

    En effet, les Comores ont déjà négocié avec plusieurs pays comme la Chine pour le financement de différentes constructions (village de jeux…). De plus, l’Etat Comorien a déjà signé des contrats avec les artistes du pays Soprano. Selon les explications, le rappeur Soprano assurera le parrainage des jeux des îles de 2019 si ces derniers se déroulent aux Comores.

    Said Larifou a ajouté que Maurice ne figurait même pas parmi les candidats pour l’organisation des jeux des îles. Les comoriens se demandent donc comment le conseil international des jeux a pu rejeter leur candidature et remettre l’organisation des jeux des îles entre les mains de l’île Maurice. Si cette requête est encore rejetée, les Comores pourraient se retirer du Commission de l’Océan Indien (COI) pour rejoindre l’Afrique.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    No Responses

    1. ahmed dit :

      c’est une décision injuste et malhonnete que d’avoir ignoré notre pays pour l’organisation des jeux des iles. Est-ce parce que nous avons fait preuve de force et de dignité quand nous avons quitté les jeux de la réunion alors que c’est la france qui a bafoué la charte des jeux! attitude néocoloniale! complexe de supériorité !
      par contre, je ne comprends pas pourquoi est-ce qu’on devrait quitter la commission de l’océan indien qui n’a rien à voir avec les jeux. C’est le conseil en charge des jeux des iles qu’on devrait quitter. Restons à la COI sinon on laissera vraiment la place à l’entrée de Mayotte, en tant que territoire français, dans une organisation de notre région!! n’allons pas trop vite, soyons réfléchis!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.