Madagascar : une crise humanitaire majeure ignorée du monde



inondation-madagascar_1

Est-ce que la communauté nationale est tellement nulle en géographie qu’elle ignore même les multiples catastrophes naturelles qui frappent actuellement ?


A la fin de 2014, Madagascar subissait une invasion acridienne qui était monté jusqu’à Antananarivo. Ensuite, on a eu une épidémie de peste dans les zones rurales et à partir de début février, des inondations massives ont sinistrés les principales villes du pays. La tempête Chedza avait déjà sinistré des milliers de personnes et ensuite, plusieurs tempêtes tropicales ont provoqués des ruptures de digues à Antananarivo. A la fin de la semaine dernière, 2 autres systèmes dépressionnaires ont amenés plusieurs jours sucessifs de pluies et on rapporte aussi que Tamatave connait aussi son lot d’inondations.

Sur l’ensemble de ces catastrophes, les autorités estiment qu’il y a environ 100 000 personnes qui sont affectés directement ou indirectement. Mais de nombreuses ONG estiment que ce nombre de 100 000 est en dessous de la réalité. Le chiffre de ces sinistrés se base principalement sur les inondations de Tananarive, mais ceux de Tamatave n’ont pas été pris en compte et on ne doit pas oublier les 7000 déplacés du Sud qui ont fuit la famine.

inondation-madagascar_3

On compte environ 5000 maisons détruites et près de 24000 hectares de rizières qui sont inondés. Et on craint une réapparition de la peste à cause des eaux stagnantes qui fleurissent un peu partout dans les zones inondés. La Croix Rouge et les organisations du Croissant rouge sont arrivés à Madagascar pour aider un peu plus de 15 000 personnes. Et donc, il en reste encore environ 85 000 qui sont totalement abandonnés.

Le service météo a déclaré que les pluies vont encore continuer dans les prochains jours et qu’il y a un risque de nouvelles inondations dans le pays. Les médias malgaches couvrent ces catastrophes du mieux qu’ils peuvent, mais on hallucine de voir l’absence de couverture médiatique par les médias étrangers. Quand il y a un prétendu citoyen français qui est kidnappé, alors tous les médias français en font leur une, mais les nombreux morts malgaches à cause des inondations ne méritent même pas un article pour sensibiliser les ONG et les citoyens du monde.

Quand on voit une image comme celle-ci :

inondation-madagascar_2

On se demande où est passé la communauté internationale qui est si prompt à donner des leçons de démocratie lorsque ses intérêts stratégiques sont en jeu. Le FMI vient de terminer son séjour dans la Grande Île et ses seules recommandations était que l’Etat doit encore se serrer la ceinture en supprimant les subventions et les aides gouvernementales. Evidemment, il serait difficile pour les cadres du FMI de comprendre les réalités de la population malgache par les fenêtres de leur hôtel de luxe.

Comme d’habitude, la population malgache a compris une chose depuis très longtemps :

Elle devra se débrouiller toute seule si elle veut sortir de la merde !

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *