Allemagne: les quadruplés mis au monde par une mère de 65 ans inquiètent les médecins


  • FrançaisFrançais



  • allemagne-quadruple

    Cela fait une semaine qu’une Allemande de 65 ans a donné la vie à des quadruplés. De grands risques pèsent sur la santé de ces grands prématurés, ont averti les médecins.


     

    Christoph Bührer, professeur de l’hôpital Charité de Berlin explique : « Ce sont des enfants qui peuvent mourir, qui peuvent contracter des maladies lourdes ou avoir des séquelles ». En effet, les quadruplés sont nés avec environ quinze semaines d’avance.

    Leur mère, Annegret Raunigk, âgée 65 ans est déjà mère de treize enfants. Elle a subi une fécondation in vitro de deux donneurs anonymes. Après seulement vingt six semaines de grossesse, cette sexagénaire, grand-mère de sept petits-enfants, a accouché mardi dernier, par césarienne, à trois garçons et une fille, pesant seulement entre 655 g et 960 g.

    Deux des quatre nouveau-nés sont sous assistance respiratoire. L’un d’eux présente de petits trous dans l’intestin et a dû subir une intervention chirurgicale. Ils sont nés alors que leur développement n’était pas complètement fini. Ce qui constitue un facteur de grands risques. Ces nouveaux nés sont très fragiles.

    Face aux critiques avant son accouchement, la mère, affirme qu’il appartient à chacun de décider pour soi-même de devenir parent. « Les enfants me permettent de rester jeune », a-t-elle-dit. Annegret Raunigk est en bonne santé et a quitté le service de soins intensifs. Elle peut même tirer son lait pour nourrir ses bébés à qui elle rend visite plusieurs fois par jour.

    Selon l’avis des médecins, ces quadruplés pourraient connaître des retards de développement, voire des handicaps.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.