Madagascar : Lalao Ravalomanana gagne la mairie d'Antananarivo



Les résultats provisoires dans la ville d’Antananarivo consacre la victoire de Lalao Ravalomanana à la mairie de la capitale. Une place qui a toujours été un tremplin pour le palais présidentiel.

Lalao Ravalomanana s’assoit sur le trône de Tana

Selon les derniers résultats provisoires, Lalao Ravalomanana a gagné la mairie de la capitale. Selon les médias locaux, Lalao Ravalomanana aurait recueilli 55 à 57 % des votes sur les 60 % des bureaux de vote collecté. Un décompte qui a été effectif la nuit du vendredi. La victoire de Lalao Ravalomanana était quasiment acquise même si certains disaient que Lalatiana Rakotondrazafy, la seule rivale en lice, avait des chances, mais il semble que Lalatiana n’a pas convaincu grand-monde dans la capitale.

Le MAPAR contrôle les grandes provinces

Lalatiana Rakotondrazafy reste sereine (qu’est-ce qu’elle peut faire d’autre), car elle estime qu’il faudra attendre les résultats définitifs pour crier à la défaite. Mais ses premières déclarations montre que l’ancienne animatrice de radio, a déjà capitulé en estimant que son clan deviendra quand même le second parti politique au pouvoir. Mais que ce soit pour les élections communales ou présidentielles, le second n’a pas vraiment sa voix au chapitre.

Mais le MAPAR a quand même raflé quelques grandes villes telles que Majunga, Diégo et Tamatave. Quant au HVM du président Hery, il devra se contenter des zones rurales. C’est un aveu d’échec cuisant pour le parti au pouvoir et il devra absolument faire des réformes pour ne pas être balayé dans les prochaines élections. Le clan du MAPAR a crié à la fraude dans quelques bureaux de vote, mais l’avance de Lalao Ravalomanana est telle qu’on ne peut pas vraiment les prendre en compte pour déterminer le résultat final. La seule ombre au tableau concerne la CENI-T dont la plateforme en ligne était toujours indisponible alors que cela permet de connaitre directement les résultats aux citoyens. Il faut que la CENI-T se modernise pour proposer la meilleure transparence dans un délai minimum.

Les rivalités politiques vont resurgir de plus belle et on va assister de nouveau à une cristallisation du clan Ravalomanana et du clan Rajoelina. Mais une chose certaine est que c’est une victoire absolue pour les femmes que ce soit par rapport au nombre de candidates en lice pour Tananarivo ou les 2 favorites avant les élections.

Le 3e grand gagnant est l’absentéisme

Lalao Ravalomanana a gagné Tananarive, on laisse les grandes provinces au MAPAR et le 3e gagnant pourrait s’appeler Absentéisme. Avec un taux de participation de 20 % à ces élections municipales, on voit clairement que la population se fiche complètement de la politique en place. En fait, la majorité ont considéré que le vendredi 31 juillet était un jour férié et qu’ils en ont profité pour faire leurs emplettes ou se balader en ville. Certains ignoraient même qu’il y avait des élections. 40 ans de crise et de promesses non tenues ont provoqué un dégout total de la politique. Et peut-on leur en vouloir d’en vouloir aux politiciens ?

Quoi qu’il en soit, bonne chance, madame la maire !

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Pas de réponses

  1. abdallah dit :

    OU irons-nous ? DIEU seul le seul à savoir.Notre vision est tout près de la narine et la bouche.C’est normal : la bataille de mitrongy vao omankanina

  2. Mitantsoa dit :

    Miady ny candidat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *