JIOI 2015 : Le drapeau malgache arrachée des mains d'une athlèle


  • FrançaisFrançais



  • Les Jeux des îles 2015 qui se tiennent à la Réunion ont provoqué tellement de polémiques et de problèmes d’organisation qu’on peut considérer ces jeux comme le pire fiasco de l’histoire. Pendant la remise de médailles à des athlètes, une femme chargée du service protocolaire a littéralement arraché le drapeau des mains d’une athlète malgache.

    Il y a 2 façons de se faire de la mauvaise publicité. Soit, vous faites une gaffe monstrueuse et tout le monde dira que vous êtes conne, soit vous donnez le bâton pour vous faire battre et vous tatouez le mot conne sur le front. Après l’épreuve féminine d’haltérophilie, une athlète malgache est monté sur la première place du podium avec le drapeau de Madagascar sur les épaules.

    Avant l’hymne des JIOI, une femme, responsable du service protocolaire, est arrivée et elle a littéralement arraché le drapeau de l’athlète. Toute la scène a été filmée. Et cette femme, qui s’appelle Catherine Paoli, trésorière adjointe, a tenté de s’expliquer pathétiquement que c’est le règlement qui le stipulait. Il est vrai que les JIOI 2015 possèdent cette nouvelle règle complètement stupide que tous les drapeaux et hymnes sont interdits. Et cette personne estime qu’elle a juste respecté le protocole. Mais est-ce que c’est le protocole qui dit aussi qu’il faut arracher le drapeau d’un pays d’une athlète qui a gagné une médaille d’or ?

    En plus de cette affaire, les JIOI 2015 ont souffert d’un manque d’organisation absolu et d’une bataille interne entre les différents comités. On a des annulations de compétition comme celle du volley ball féminin, les Comores qui se barrent en disant qu’ils ont autre chose à foutre et des arrachages de drapeau pour respecter le protocole. Est-ce que les jeux des îles ne sont pas un moyen pour célébrer la fraternité de toutes les îles de l’Océan Indien ?

    On a surtout des organisateurs qui ont oublié leur cervelle quelque part et qu’ils n’arrivent plus à la retrouver. Pour la fraternité, on repassera. Et au final, les jeux des îles sont les restes de l’époque nauséabonde de la colonisation puisqu’elle ont été crée par La Réunion. Il faut que Madagascar se retire de ces JIOI qui ne lui rapportent rien sur le plan sportif ou financier à part des humiliations publiques pour ses athlètes.

    Il est vrai aussi qu’on voit beaucoup d’athlètes réunionnais sur la scène sportive mondiale pour qu’ils se permettent de donner des leçons aux autres.

    La vidéo du drapeau malgache arraché de l’athlète :

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *