q Un MQ-9 Reaper américain abattu par les rebelles yéménites - Actualité Houssenia Writing

Un MQ-9 Reaper américain abattu par les rebelles yéménites


  • Français

  • Un drone de surveillance et de frappe américain a été abattu par les forces de la coalition Ansurullah, qui ont déclaré qu’il opérait en soutien à Israël. Il s’agit du quatrième appareil de ce type détruit par les yéménites depuis 2017.


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram


    La coalition yéménite Ansurullah a abattu un drone américain MQ-9 Reaper au large des côtes du pays le 8 novembre. Les forces armées yéménites de la coalition ont déclaré : “Nos défenses aériennes ont réussi à abattre un appareil américain MQ-9 alors qu’il effectuait des activités hostiles, de surveillance et d’espionnage dans l’espace aérien des eaux territoriales yéménites“, affirmant que l’appareil opérait “dans le cadre du soutien militaire américain” à Israël.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Les forces armées yéménites affirment leur droit légitime à défendre le pays et à faire face à toutes les menaces hostiles. Les mouvements hostiles n’empêcheront pas les forces armées yéménites de continuer à mener des opérations militaires contre l’entité israélienne en soutien à l’oppression du peuple palestinien“, ont-elles ajouté.

    Des images de l’abattage ont également été diffusées. Les sources américaines ont contesté le fait que l’appareil opérait dans l’espace aérien yéménite, bien que des responsables de la défense américains de haut rang aient confirmé que l’appareil avait été abattu. Le drone est exploité par l’US Air Force et le Marine Corps, avec quelques unités ayant également été exploitées par la NASA et la CIA.

    Les forces de la coalition Ansurullah ont obtenu un nombre significatif de victoires contre les avions ennemis depuis le début de la guerre au Yémen en 2015, notamment plusieurs chasseurs F-15 et Tornado de la Royal Saudi Air Force, plusieurs hélicoptères d’attaque Apache, des F-16 marocains et bahreïnis, un chasseur-bombardier Su-24 de l’armée de l’air soudanaise, et des drones MQ-1 américains et émiratis, parmi d’autres actifs dans les trois premières années de la guerre seulement.

    Cela a inclus des abattages précédents de drones américains MQ-9 Reaper, dont le premier a été neutralisé le 1er octobre 2017, avec d’autres Reapers abattus les 6 juin et 21 août 2019. Les drones américains MQ-9 Reaper ont été très largement déployés au Moyen-Orient, notamment récemment pour des opérations dans la bande de Gaza en soutien aux opérations israéliennes.

    Les Reapers violant l’espace aérien syrien ont été interceptés à plusieurs reprises cette année par des avions de combat russes, et ont subi des dommages importants lors d’au moins une occasion lors de rencontres avec des chasseurs Su-35 de l’armée de l’air russe. L’une des opérations les plus importantes menées par l’appareil ces dernières années a été le déploiement d’un drone Reaper exploité par la CIA pour assassiner le général Qasem Soleimani, l’officier militaire iranien le plus décoré, en janvier 2020.

    Le fait de présenter l’abattage comme faisant partie d’un effort pour soutenir la guerre en cours contre Israël intervient alors que les forces de la coalition Ansurullah ont cherché activement à contribuer aux hostilités, notamment en menant des frappes de missiles de croisière à longue portée contre des cibles israéliennes.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *