L'allaitement réduit les risques de leucémie chez l'enfant


  • FrançaisFrançais



  • allaitement-leucemie

    Les bienfaits de l’allaitement sont de nouveau confirmés par une nouvelle méta-analyse publiée dans la revue JAMA Pediatrics qui rapporte que l’allaitement réduit les risques de leucémie chez l’enfant.


     

    Selon les chercheurs, le lait maternel est un aliment complet qui peut subvenir à tous les besoins nutritionnels de l’enfant. La leucémie est un cancer de la moelle osseuse qui empêche la formation naturelle des cellules sanguines. En dépit du fait que la leucémie est le cancer le plus fréquent chez l’enfant, on connait très peu de choses sur cette maladie.

    La leucémie est l’une des principales causes de mortalité chez l’enfant

    Dans le monde, on estime qu’il y a environ 1750 000 enfants de moins de 15 ans qui sont diagnostiqués d’une leucémie chaque année. Les progrès dans les traitements ont amélioré les chances de survie et même si ce cancer est rare, il est quand même la seconde cause de mortalité chez l’enfant de moins de 15 ans aux États-Unis. En fait, la leucémie provoque plus de morts que les accidents. Les facteurs à risque de la leucémie sont le syndrome de Down, l’exposition au virus Epstein-Barr ou à la radiation ionisante. Toutefois, la majorité des enfants qui ont été diagnostiqués avec la leucémie ne présentaient pas ces facteurs de risque.

    Pour une méta-analyse et un test plus poussé, des chercheurs de l’université d’Haifa en Israël ont analysé des preuves de 18 études qui examinaient les impacts de l’allaitement sur le risque de leucémie chez l’enfant.

    Les auteurs, en se basant sur les preuves de ces différentes études, rapportent qu’un allaitement pendant 6 mois ou plus diminuait les risques de leucémie de 19 % comparé à un non-allaitement ou un allaitement pendant une courte période. Toutefois, les enfants qui étaient allaités pendant n’importe quelle période avaient 11 % moins de risques de développer une leucémie comparée aux autres qui n’avaient jamais été allaités.

    Comment le lait maternel protège-t-il contre la leucémie ?

    En suggérant un mécanisme de protection du lait maternel, les auteurs expliquent que le lait maternel influence le développement du système immunitaire de l’enfant, car il contient des composants immuno-actifs et des mécanismes de défense anti-inflammatoires. Ces mécanismes permettent de développer un microbiome plus favorable ainsi qu’une production optimale de cellules souches.

    L’American Academy of Pediatrics et l’OMS recommandent un allaitement minimum de 6 mois pour garantir un développement optimal de l’enfant. Après les premiers 6 mois, on recommande que l’enfant reçoive des aliments complémentaires et nutritionnels, mais l’allaitement peut continuer jusqu’à 2 ans et plus.

    Les auteurs écrivent :

    Le principal rôle de la santé publique est de prévenir la mortalité. De ce fait, les experts médicaux doivent apprendre les bienfaits de l’allaitement et ils doivent l’enseigner pour aider les mères à le faire correctement. Les experts médicaux doivent sensibiliser leurs patientes au maximum et les bienfaits de l’allaitement doivent être communiqués au public. La communication avec le public est particulièrement importante pour que tout le monde comprenne l’importance de l’allaitement, car tout le monde est concerné et non uniquement les mères. Et on ajoute qu’il faudra d’autres études pour comprendre les mécanismes biologiques qui associent l’allaitement maternel avec une réduction des risques de la leucémie chez l’enfant.

     

    La seule limite de cette méta-analyse est que les chercheurs ont examiné uniquement des études qui portaient sur des cas précis. Pour renforcer le lien, il faut inclure des facteurs qui influencent à la fois l’allaitement et la réduction de risques de la leucémie. Mais cette étude montre qu’on ne cesse de découvrir de nouveaux bienfaits de l’allaitement maternel. Une précédente étude avait déjà montré que l’allaitement diminuait les risques de 30 % de faire une rechute du cancer du sein chez la mère si elle avait déjà développé cette maladie.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.