Un homme va tromper sa femme si elle est le principal soutien financier de la famille


  • FrançaisFrançais



  • mariage-liaison

    La dépendance économique d’un conjoint envers l’autre augmente les risques que ce conjoint ait une liaison. C’est les résultats d’une étude menée par une chercheuse à l’université du Connecticut.


     

    Publiée dans l’American Sociological Review, l’auteure de l’étude, Christin L. Munsch, une professeure assistante en sociologie à l’université du Connecticut, a analysé des données de 2001 à 2011 du National Longitudinal Survey of Youth en prenant en compte 2 750 personnes mariées de 18 à 32 ans. Munsch a déclaré qu’on pense qu’une personne ne va pas mordre la main qui la nourrit, mais c’est le contraire qui se produit. Les résultats montrent que les personnes dans un couple aspirent à une égalité parfaite sur tous les plans et dès qu’il y a un déséquilibre, alors il y a un risque que l’un des conjoints ait une liaison extra-maritale. Si une femme est dépendante financièrement de son mari, alors les risques d’une liaison sont de 5 % et si c’est un homme qui est dépendant financièrement, alors le risque d’une liaison monte à 15 %.

    Les hommes se sentent menacés par le revenu supérieur de leurs femmes

    Pourquoi les hommes ont 3 fois plus de risques d’avoir une liaison s’ils dépendent financièrement de leurs femmes ? Munsch considère qu’une relation extra-maritale permet aux hommes de contrer une menace sur leur masculinité. Dans notre société prétendument progressiste, on a l’habitude de penser que ce sont les hommes qui doivent être le principal soutien financier de la famille. Et si ce n’est pas le cas, alors ces hommes se sentent menacés vis-à-vis de ce qu’on dira d’eux dans la société.

    La chercheuse ajoute : Pour les hommes, notamment les jeunes hommes, la définition de la masculinité est codée en termes de virilité sexuelle et de conquête, notamment avec plusieurs partenaires au lit. De ce fait, le fait d’avoir une liaison hors du mariage permet de rétablir cette masculinité qui est menacée. De même, l’infidélité permet aux hommes de se distancer et de punir leurs femmes qui ont un revenu supérieur.

    Les hommes vont tromper également leurs femmes s’ils ont un revenu beaucoup plus important

    On pourrait donc dire que si un homme gagne plus que sa femme, alors il ne va pas avoir de liaison hors mariage. Oui jusqu’à un certain point. L’étude de cette chercheuse a montré qu’il y avait un certain point qu’il ne fallait pas dépasser sur le revenu supérieur de l’homme par rapport à celui de la femme. Si le revenu de l’homme représente plus de 70 % du revenu combiné mensuel, alors l’homme présente un risque élevé d’avoir une liaison extra-conjugale.

    Munsch argue que ces données ne seront pas bien perçues par les hommes, mais il suffit de voir tous les scandales sur les liaisons qui concernent les sportifs célèbres, les acteurs ou les chanteurs. Si le revenu de l’homme est disproportionné, alors les risques deviennent exponentiels pour qu’il aille voir ailleurs. Mais en étudiant ces données, Munsch trouve un Pattern totalement opposé si c’est la femme qui est dans cette situation (c’est-à-dire qu’elle gagne beaucoup plus que son mari).

    Les femmes ont tendance à minimiser leurs réussites

    On a mentionné le point sur l’équilibre du revenu combiné mensuel. Et si c’est la femme qui ramène la majorité du revenu à la maison, alors les risques d’une liaison sont quasi inexistants. Mais pourquoi des comportements aussi différents ? Munsch explique que de précédentes études ont montré que les femmes se sentent mal à l’aise lorsqu’elles gagnent beaucoup plus que leurs maris.

    Ce malaise produit des troubles tels que de l’anxiété ou de l’insomnie. Et pour contrer ce malaise, les femmes pratiquent ce que les sociologues appellent des comportements de neutralisation de la déviance. Ces comportements incluent le fait que les femmes ont tendance à minimiser leurs réussites professionnelles ou financières. Et elles délèguent de plus en plus de tâches domestiques à leurs maris pour que ceux-ci ne se sentent pas comme la cinquième roue du carrosse. Elles ont ce comportement pour éviter les conflits et les menaces sur la virilité des hommes et c’est pourquoi elles n’ont pas de liaisons contrairement aux hommes qui seraient dans la même situation.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.