De la matière fécale trouvée dans 60 % des brosses à dents dans des salles de bain collectives


  • FrançaisFrançais



  • brosse-a-dents-matiere-fecale

    Les salles de bain partagées sont une nuisance de la pire espèce, mais on s’aperçoit aussi que les accessoires peuvent présenter des dangers. On a trouvé de la matière fécale dans 60 % des brosses à dents dans ce type de salle de bain.

     

    Le fait de partager sa salle de bain possède de nombreux inconvénients. Des serviettes humides qui jonchent le sol, les sièges de toilette sont toujours relevés ou il n’y a jamais de papier hygiénique. Mais une nouvelle étude montre un danger de plus qui la contamination fécale sur les brosses à dents.

    De la matière fécale provenant d’autres personnes sur la brosse à dents

    Les chercheurs ont trouvé de la matière fécale dans 60 % des brosses à dents et leurs travaux ont été présentés à la rencontre annuelle de l’American Society for Microbiology. Non seulement 60 % des brosses dans les salles de bain partagées contenaient des matières fécales, mais ces matières fécales provenaient d’autres personnes qui utilisent la salle de bain. Selon Lauren Aber, auteur de l’étude et étudiant à l’université Quinnipiac : Le principal problème n’est pas la présence de vos propres matières fécales, mais celles des autres sur votre brosse à dents. Cela signifie que votre brosse à dents est contaminée avec des bactéries, des virus et des parasites qui ne font pas partie de votre flore normale. Cette contamination fécale se produit, car les brosses à dents sont posées à l’air et cela les expose à des matériaux et des micro-organismes provenant des autres occupants. Les chercheurs notent également que l’Enterobacteriaceae et la Pseudomonadaceae sont parmi les espèces les plus fréquentes qui peuvent contaminer la brosse à dents. Ces 2 bactéries sont présentes normalement dans la flore intestinale, mais certaines formes sont pathogènes.

    Une meilleure hygiène à recommander pour tous les occupants de la salle de bain

    Pour leurs travaux, Aber et ses collègues ont testé les brosses à dents qui se trouvaient dans les salles de bain collectives de l’université Quinnipiac. Chaque salle de bain avait une moyenne de 9,4 utilisateurs. Le premier résultat est les 60 % de contamination, mais ils ont également trouvés que la contamination se produisait quelle que soit la méthode de nettoyage utilisée. Ainsi, certains nettoyaient leur brosse à dents avec de l’eau chaude, froide ou un simple rinçage de bouche, mais cela ne faisait aucune différence sur la contamination.

    Et même si les brosses à dents exposées à l’air sont susceptibles d’être contaminées, les chercheurs déconseillent d’utiliser un étui de brosse à dents. En fait, l’étui de brosse à dents favorise la prolifération des bactéries, car la brosse à dents reste dans un environnement humide et qu’elle ne sèche pas entre chaque utilisation. Les recommandations de ces chercheurs sont que les étudiants doivent éviter de laisser la brosse à dents dans la salle de bain collective, de les laver à l’eau froide et de les laisser sécher pour éviter une contamination. De même, on ne doit jamais partager sa brosse à dents, ni la mettre dans un contenant fermé et on doit la remplacer au minimum tous les 3 ou 4 mois. Les brosses à dents ne sont pas les seules à être infectées par les matières fécales, car une étude de 2011 avait montré que 1 sur 6 Smartphones était aussi infecté avec de la matière fécale.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.