La FDA interdit les acides gras trans dans les aliments transformés


  • FrançaisFrançais



  • fda-acide-gras-trans

    Le 16 juin 2015, la FDA a annoncé qu’en se basant sur plusieurs preuves scientifiques qui montrent l’impact négatif sur la santé, elle a décidé d’interdire l’utilisation des acides gras trans dans les aliments transformés. Selon l’annonce officielle : Basé sur plusieurs preuves scientifiques, la FDA a conclu que les huiles hydrogénées, qui est la première source des acides gras trans dans les aliments transformés, sont dangereuses lorsqu’on les utilise dans l’alimentation humaine. En suivant cette annonce, les acides gras trans devront disparaitre de tous les aliments transformés sur le marché qui sont conçus et vendus aux États unis. Les producteurs possèdent un délai de 3 ans pour appliquer cette interdiction. Mais ceux qui veulent toujours ajouter ces huiles hydrogénées dans leurs produits devront lancer une pétition pour la FDA et demander une permission spéciale de les utiliser.

    Mais c’est quoi, ces acides gras trans ?

    Les acides gras trans sont des graisses non saturées qui sont produites par l’industrie alimentaire à partir de graisses végétales. Plus simplement, ce sont des huiles végétales qu’on solidifie avec un processus artificiel. Le processus implique d’ajouter de l’hydrogène dans les huiles végétales pour les rendre solides. Les acides gras trans sont utilisés dans les aliments pour les rendre plus savoureux et rallonger leur durée de vie. De plus, certains restaurants préfèrent frire leurs plats avec des huiles qui contiennent des acides gras trans pour qu’on puisse les utiliser à plusieurs reprises. De nos jours, les acides gras trans sont un ingrédient fréquent dans la margarine, la pâtisserie, la nourriture de Fast Food, les produits des Snacks, les pizzas surgelées, les Donuts, des Cookies, des Crackers et parfois dans des céréales et des gaufres.

    Pourquoi les acides gras trans sont-ils mauvais pour la santé ?

    Les acides gras trans font partie de notre régime alimentaire depuis des décennies. Mais ce n’est qu’à partir de 1990 que les scientifiques les ont étudiés pour leur impact sur la santé. Nous savons aujourd’hui qu’une alimentation qui est riche avec ce type de graisse non saturée est associée avec un risque très élevé de maladies cardiaques, d’obésité, du diabète de type 2 et même des attaques telles qu’un AVC. La principale raison est que les acides gras trans augmentent le niveau du mauvais cholestérol. Si on arrive à supprimer ces acides gras trans de notre alimentation, alors on pourra éviter des milliers d’attaques cardiaques chaque année. De même, cela va aussi réduire le nombre de personnes qui souffrent d’une maladie cardiaque (coronarienne) aux États-Unis chaque année.

    L’industrie alimentaire cachait l’utilisation des acides gras trans dans ses produits

    Les acides gras trans ont toujours été utilisés par l’industrie alimentaire, mais les producteurs n’étaient pas obligés de les intégrer dans leurs listes d’ingrédients. Il a fallu attendre 2006 pour qu’on puisse identifier clairement les acides gras trans dans les produits alimentaires. Et toujours en 2006, la FDA avait statué que les consommateurs doivent savoir qu’il y a des acides gras trans dans les produits qu’ils achètent. Après l’annonce de la FDA, la consommation des acides gras trans a chuté de 78 %, mais les responsables médicaux estiment qu’il y a encore des efforts à faire pour réduire sa consommation et améliorer la santé publique. On peut saluer la décision de la FDA d’interdire les acides gras trans, mais avec le délai d’application de 3 ans, on peut dire que les producteurs ont encore de la marge pour nous inonder avec leurs produits remplis avec ce type d’acides gras.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.