La couleur des yeux pour prédire l'alcoolisme ?


  • FrançaisFrançais



  • Des chercheurs de l’université du Vermont à Burlington suggèrent quelque chose de surprenant pour identifier le risque d’alcoolisme chez une personne. La couleur de ses yeux.

    couleur-yeux-alcoolisme

    Leur étude, publiée dans la revue American Journal of Medical Genetics: Neuropsychiatric Genetics suggère que les gens avec les yeux clairs courent plus de risques d’être alcooliques comparés aux personnes avec des yeux marron ou bleus foncés. L’équipe de recherche, menée par Arvis Sulovari, un doctorant dans les sciences biomédicales, cellulaires et moléculaires et Dawei Ly, un professeur adjoint en microbiologie et génétique moléculaire, ont déclarés que leur étude est la première à faire lien entre la couleur des yeux et l’alcoolisme. Selon le National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism, il y a environ 16,6 millions d’adultes dont 700 000 jeunes qui avaient un problème d’alcoolisme aux États-Unis en 2013. Chaque année, 88 000 personnes meurent de maladies liées à l’alcoolisme ce qui en fait la 3e cause de décès aux États-Unis.

    Sulovari, Li et son équipe ont noté que de précédentes recherches sur des individus avec des ancêtres européens avaient déjà montré que les personnes avec les yeux clairs consommaient plus d’alcool que ceux avec les yeux foncés. Mais il n’y avait aucune étude sur un lien entre l’alcoolisme et la couleur des yeux.

    Le lien génétique entre la couleur des yeux et l’alcoolisme

    Pour chercher ce lien, les chercheurs ont analysé l’information provenant d’une base de données clinique et génétique concernant 10 000 personnes qui ont été diagnostiquées avec une maladie mentale telle que la dépression, la schizophrénie, le trouble bipolaire ou l’addiction aux drogues et à l’alcool. Il y a des troubles complexes selon Li. Il y a de nombreux gènes et il y a aussi de nombreux déclencheurs environnementaux. L’équipe a inclus 1 236 Américains avec des ancêtres européens dans leur analyse finale et ils ont mesuré les échantillons génétiques de chaque individu. Les résultats ont révélé que les individus avec les yeux clairs, notamment ceux qui avaient les yeux bleus, couraient un plus grand risque d’avoir un problème d’alcoolisme que ceux avec les yeux marron. Les résultats ont été identiques avec 3 tests et les chercheurs ont inclus les facteurs d’âge, de genre, d’ethnicité et de location géographique. Sulovari commente ces résultats : Cela montre une possibilité intrigante qui est que la couleur des yeux permettrait de diagnostiquer l’alcoolisme au niveau clinique.

    De plus, l’équipe a identifié des associations entre les gènes liés à la couleur des yeux et des gènes liés à l’alcoolisme. Nous avons trouvés des preuves sur un lien entre le groupe de gènes GABA (GABRB3/GABRG3) qui sont liés à l’alcoolisme avec les gènes OCA2/HERC2 qui sont liés à la couleur des yeux. Un autre lien concernait le gène GRM5 toujours lié à l’alcoolisme et le gène TYR qui concerne la pigmentation des yeux. L’équipe ajoute qu’elle ignore encore les mécanismes derrière ce lien entre la couleur des yeux et l’alcoolisme et on devra effectuer d’autres études pour le comprendre. Mais quoi qu’il en soit, ces chercheurs affirment que leurs travaux permettront de découvrir les racines génétiques de l’alcoolisme et des autres troubles mentaux.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    1 Response

    1. Alcooleaks dit :

      Qu’est ce qu’on peut lire comme connerie

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.