OMS : Les pays doivent augmenter leur taxe sur le tabac de 75 %


  • FrançaisFrançais



  • Dans un nouveau rapport, l’OMS incite les gouvernements à augmenter les taxes sur le tabac pour tenter de réduire les morts causés par les maladies liées au tabagisme.

    tabagisme-oms-taxe

    Le rapport stipule que pendant le 20e siècle, le tabac a tué 100 millions de personnes et 6 millions de personnes meurent chaque année à cause de la cigarette. Ces chiffres sont plus importants que les morts combinés du VIH, du SIDA, de la Malaria et de la tuberculose. Le tabagisme est le facteur à risque le plus élevé concernant des maladies non-contagieuses. Cela signifie que le tabagisme provoque plus de morts avec le des poumons et des diabètes. Et le développement des pays pauvres est menacé par ces maladies du tabagisme. On estime que 80 % des morts dans les pays pauvres sont provoqués par les maladies liées à la cigarette. Et les prévisions sont que ces maladies du tabagisme vont augmenter si on ne prend pas rapidement des mesures globales. Selon le Dr Dr. Oleg Chestnov dans la préface de ce rapport : Des millions de vies dépendent sur notre capacité à agir ensemble.

    La solution proposée par l’OMS est d’augmenter les taxes de 75 % sur les prix au détail. L’OMS prétend que c’est la méthode la plus efficace pour limiter le tabagisme. Cette augmentation de taxe est facile à mettre en place et elle augmente les revenus du gouvernement (je croyais qu’on devait aider les fumeurs ?). Le rapport contient des directives pour fixer le prix et réduire la demande du tabac. Cependant, l’OMS note que les entreprises de tabac connaissent l’efficacité de l’augmentation de la taxe et c’est pourquoi ils font du Lobbying auprès des gouvernements pour bloquer les politiques pour réduire le tabagisme. Par ailleurs, ces entreprises bloquent également l’accès des experts de l’OMS pour éviter que ces derniers puissent conseiller efficacement les gouvernements.

    En conséquence et malgré l’efficacité prouvée de l’augmentation de la taxe, le rapport note que seuls quelques pays ont franchi le pays. En 2014, il y avait 33 pays qui ont implémenté des mesures de taxe supérieure à 70 %, mais seuls 10 % de la population mondiale vit dans ces pays qui ont implémenté ces mesures.

    Tous les pays peuvent réduire le tabagisme

    L’OMS estime que tous les pays ont la possibilité d’implémenter des contrôles stricts sur le tabagisme afin de protéger leur population et de sauver des millions de personnes chaque année. Une analyse du rapport montre qu’une augmentation du prix de la cigarette de 10 % va provoquer une réduction de 4 % sur l’utilisation de cette substance. Le rapport mentionne que l’augmentation de la taxe a contribué à dissuader 50 % des fumeurs sans oublier l’efficacité des thérapies de groupes. On a également des utilisateurs qui sont passé d’un tabagisme quotidien à quelques cigarettes de temps en temps. L’OMS conclut dans son rapport que la politique de taxation sur le tabagisme coute des broutilles puisqu’elle reviendrait à 0,05 par personne dans les pays pauvres et émergents.

    Pour convaincre les fumeurs, arrêtez de les traiter comme des criminels

    En marge du rapport, il est intéressant de voir que l’OMS parie tout sur les taxes pour réduire le tabagisme alors que le principal problème est qu’on considère les fumeurs comme des criminels. Ils sont stigmatisés en permanence et la politique de culpabilité les incite à rejeter toute tentative de contrôle. Le tabagisme est une addiction comme l’alcoolisme et elle doit être traitée comme telle. Par ailleurs, les aides publiques sont insignifiantes. En France, l’aide pour le sevrage du tabagisme est de 50 euros par an tandis que les substituts de nicotine coutent 60 euros par mois. L’alcoolisme est parfaitement pris en charge, mais le tabagisme n’est même plus le des traitements contre les addictions. Mais ce rapport de l’OMS montre également un Lobbying d’une certaine vision de la politique qui est qu’il vaut mieux taxer à mort les fumeurs pour se remplir les poches alors qu’on pourrait mettre une mesure beaucoup plus efficace qui est de rendre le tabac illégal dans tous les pays.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Jacqueline Charpentier

    Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *