Ces médecins qui avaient témoigné pour les fabricants de tabac



Les procès contre les fabricants de font partie des plus grandes poursuites judiciaires et un changement radical qui a permis de démontrer les dangers du . Mais une chose méconnue est que des médecins avaient témoigné en faveur des entreprises de en martelant systématiquement que les cigarettes n’ont jamais donné le cancer.

entreprise-tabac-medecin

En dépit de toutes les preuves qui démontraient les dangers du tabac, un petit groupe d’oto-rhino-laryngologistes a témoigné systématiquement en faveur de l’industrie du tabac. Ces médecins avaient déclaré que le fait de fumer ne provoquait pas le cancer selon une étude par un chercheur de l’école de médecine de l’université de Stanford. J’ai été choqué par les témoignages mensongers de ces médecins et ils ont détruit la réputation même de la médecine et de la méthode scientifique. L’éthique scientifique stipule qu’on doit toujours se baser sur des faits pour témoigner dans ce genre de procès selon Robert Jackler, professeur et titulaire d’une chaire d’oto-rhino-laryngologie. Ces médecins ont témoigné encore et encore que le tabagisme n’a jamais provoqué le cancer. L’étude a été publiée dans la revue Laryngoscope.

Jackler, qui détient la chaire Edward C. and Amy H. Sewall en otorhinolaryngologie, a mené une étude de 18 mois qui a inclus l’analyse de milliers d’articles, d’expertises et de dépositions de témoins dans les procès de l’industrie du tabac. Il a ensuite comparé la documentation scientifique pour voir si les témoignages de ces experts étaient supportés par des preuves. Jackler a déclaré qu’à chaque fois, la documentation scientifique de l’époque détruisait les témoignages de ces médecins. Ces derniers n’ont pas hésité à fabriquer des preuves pour étayer leur témoignage.

Des poissons salés ou des bains de bouche provoquent le cancer, mais absolument pas le tabac !

L’étude rapporte que 6 oto-rhino-laryngologistes certifiés ont été payés par une ou plusieurs entreprises de tabac telles que R.J. Reynolds, Phillip Morris et Lorillard pour servir en tant qu’experts. Ces médecins ont témoigné que plusieurs facteurs environnementaux tels que l’exposition aux nettoyants, la consommation de poissons salés ou l’utilisation de bain de bouche avaient plus de risques de provoquer le cancer que le fait de fumer de manière intensive. Les plaignants avaient des cancers de la gorge et du cerveau, mais ces médecins véreux ont déclaré qu’il était impossible que le tabagisme ait pu provoquer ces cancers. Ces témoignages ont eu lieu entre 2009 et 2014 et l’un des médecins a avoué qu’il a été payé 100 000 dollars pour témoigner dans une seule affaire. Un autre a aussi admis que son expertise a été écrite par les avocats des entreprises de tabac et qu’il l’a juste approuvée. D’autres de ces médecins ont rejeté les affirmations des directeurs de santé en prétextant qu’ils n’étaient pas des sources fiables. Ensemble, ces 6 médecins ont permis aux entreprises de tabac de se défendre dans plus de 50 affaires.

Les preuves montrent que ces témoignages étaient identiques dans tous les cas et c’est une stratégie coordonnée qui a été organisée par les entreprises de tabac. Les fabricants de tabac et leurs médecins véreux ont mis en avant une longue liste d’autres facteurs de risque tel que l’alcool, le bain de bouche, les reflux gastriques, les fluides des machines et même le fait de vivre dans une ville afin de noyer les jurés avec tous ces arguments. Cela a permis aux entreprises de tabac de jeter le doute dans l’esprit des jurés. À la fin, ces derniers n’étaient plus sûrs si le tabac était la principale cause du cancer des plaignants. L’étude affirme également que les médecins étaient bien coachés par les avocats des fabricants de tabac. La tactique était de lister tous les facteurs de risque imaginables pour noyer le poisson.

Une propagande évidente

L’étude nous dit : L’un des pires arguments consistait dans le fait que des millions de non-fumeurs étaient exposés aux émanations des carburants, utilisaient des nettoyants et mangeaient des poissons salés ou vivaient dans des environnements urbains. Et ces non-fumeurs souffraient davantage de cancer de la gorge et du cerveau que ceux qui étaient exposés à une dose infime de tabac. Jackler a déjà publié plusieurs études qui analysent la propagande de l’industrie du tabac sur la santé publique. Il a analysé les publicités de ces cigarettes en montrant comment ces produits devenaient attirants pour les consommateurs.

Dans cette étude, il a analysé 9 dossiers, notamment celui du procès Engle v. Liggett qui s’est tenu en 1999 en Floride. Dans ce procès, les dommages et intérêts s’élevaient à 145 milliards de dollars qui ont été annulés en appel. Il a fallu attendre une décision de la Cour suprême de Floride en 2006 qui a démontré les mauvaises pratiques systématiques des entreprises de tabac. Le procès Engle était l’un des plus importants puisqu’il aurait permis de lancer des centaines d’autres procédures similaires et c’est pourquoi les témoignages des experts ont joué un rôle crucial dans la décision d’annulation de l’appel.

Les cancers des plaignants

On peut se demander pourquoi ces témoignages étaient si importants alors que dès 1990, les entreprises de tabac avaient admis que leurs produits provoquaient le cancer. Les dommages et intérêts demandés par le procès Engle étaient colossaux. Et les entreprises ont fait tout ce qu’elles ont pu pour éviter d’admettre que leurs cigarettes avaient provoqué le cancer des plaignants. Toute la propagande était ciblée sur les plaignants. Pour arriver à leurs fins, les entreprises de tabac ont trouvé les meilleurs experts qui pouvaient témoigner leur faveur. Ensuite, ces experts ont été entrainés par des avocats pour fabriquer le doute chez les jurés et enfin, ils appliquaient la même stratégie dans tous les dossiers afin de créer une apparence de vérité.

Ces médecins véreux ont accepté parce qu’ils pensaient que leurs témoignages à prix d’or ne seraient jamais dévoilés au grand jour et que leurs amis, leurs familles et leurs collègues ne découvriraient jamais qu’ils avaient participé à innocenter les plus grands criminels de notre histoire.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *