Les experts autoproclamés sont les plus grands ignorants


  • FrançaisFrançais



  • Les personnes qui se disent être des experts dans un secteur sont aussi les plus ignorants et qui sont également les plus influençables.

    expert-autoproclame-ignorant

    Une nouvelle recherche révèle que plus des gens prétendent en savoir le plus sur un sujet et plus ils croiront à des informations fabriquées de toutes pièces juste pour ne pas admettre leur ignorance. En psychologie, on appelle ce phénomène comme la surcroyance (overclaiming). Ces travaux ont été publiés dans la revue Psychological Science. Nos travaux suggèrent qu’il est difficile de mesurer le niveau de connaissances d’une personne, notamment celle qui prétend être une experte dans un domaine selon Stav Atir, psychologue de l’université de Cornell et auteur de l’étude. Pour comprendre pourquoi les experts sont tellement sûrs d’eux, les chercheurs ont conduit une série de tests sur la prétendue connaissance par rapport des experts à leur expertise.

    Les experts croiront facilement en des bobards

    Dans une expérience, les chercheurs ont trouvé que des experts financiers tombaient très facilement dans le piège de croire en des termes financiers qui ont été fabriqués de toutes pièces. On a demandé à 100 personnes de mesurer leur niveau de connaissance générale dans la finance personnelle ainsi que celle concernant des termes financiers spécifiques. La plupart des termes financiers existaient réellement tels qu’une fiducie Roth IRA, l’inflation, le crédit immobilier, mais les chercheurs ont inventé 3 nouveaux termes qui n’existaient pas et c’était les obligations programmées, les déductions à taux fixe et les crédits annualisés. Comme prévu, les experts financiers ont affirmé qu’ils connaissaient parfaitement les 3 termes qui ont été inventés de toutes pièces.

    Selon Atir : Plus les gens pensent qu’ils sont des experts financiers et plus, ils vont pratiquer une surcroyance systématique sur de faux termes financiers. Et on voit le même comportement dans la biologie, la littérature, la philosophie et la géographie. Par exemple, le niveau de connaissance sur un terme biologique sera proportionnel à leur connaissance générale en biologie. Dans une seconde expérience, les chercheurs ont averti 49 participants que certains termes étaient faux. Mais même après avoir été avertis, les experts autoproclamés ont continué à affirmer qu’ils connaissaient de faux termes biologiques tels que méta-toxine ou bio-sexuel.

    L’expertise provoque une illusion de la connaissance

    Pour confirmer que c’est bien l’expertise qui poussait ces gens à dire n’importe quoi, l’équipe a manipulé le sens de connaissance des participants via un quizz géographique. Les participants étaient assignés aléatoirement pour compléter un quizz facile sur les villes américaines les plus célèbres, un quizz très difficile sur des villes méconnues ou aucun quizz du tout. Les participants qui ont complété le quizz facile se considéraient comme des experts en géographie (même s’ils ne l’étaient pas) contrairement aux 2 autres groupes. Ensuite, les chercheurs ont refait les quizz, mais en intégrant de fausses villes dans le lot. Tous les participants ont reconnu les vraies villes, mais le groupe qui avait fait le quizz facile dans la première expérience a déclaré qu’il y a bien une ville nommée Cashmere dans l’Oregon. Il n’y a pas de ville de ce nom dans cet Etat.

    Les chercheurs avertissent que ce phénomène de surcroyance est désastreux, car il décourage les gens à se remettre en question et à revoir leurs connaissances de base. Dans des domaines aussi sensibles que la médecine, la finance ou la loi, on voit souvent des experts autoproclamés qui pérorent à droite et à gauche et parfois, ils sont capables d’inventer des termes dont ils prétendront qu’ils ont la connaissance infuse. Et l’effet pervers est que les gens normaux vont croire en la parole de cet expert ce qui augmentera sa réputation alors qu’elle n’est construite sur rien. Les chercheurs avertissent que ce phénomène n’est pas de l’ignorance, car c’est bien pire puisqu’il s’agit de l’illusion de la connaissance.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.