Stress : L'acupuncture est aussi efficace que les médicaments psychotropes



Dans une expérience contrôlée avec des rats, l’ est efficace pour traiter le chronique selon un rapport de la revue Endocrinology. Les résultats montrent que l’acupuncture a des effets similaires aux médicaments contre l’anxiété et les anti-dépresseurs.

acupuncture-stress

Des chercheurs de la Georgetown University Medical Center (GUMC) à Washington ont déclaré que cette étude sur des animaux fournit des preuves très solides sur l’efficacité de l’acupuncture pour traiter le stress chronique. La principale analyste de l’étude, le Dr Ladan Eshkevari, doctorante et professeure adjointe dans le département d’infirmerie, de pharmacologie et de psychologie du GUMC a déclaré que seuls ceux qui utilisent l’acupuncture connaissent ses bienfaits, mais ce n’est pas une preuve en soi. En revanche, cette recherche et d’autres études démontrent que l’acupuncture peut fonctionner sur l’organisme humain afin de réduire le stress, la douleur et même la dépression. Cette chercheuse qui est infirmière anesthésiste et possédant une licence en acupuncture a ajouté : Nous avons maintenant trouvé un mécanisme potentiel et à ce point, nous avons besoin de participants humains pour effectuer une étude clinique en double aveugle. Ce sera la même étude que celle que nous avons effectuée sur les rats.

Le Dr Eshkevari et son équipe ont appliqué l’électro-acupuncture sur un point important de l’acupuncture qu’on appelle le point méridien de l’estomac 36 (St36). Les chercheurs ont découvert une activité brusque dans l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS) qui concerne le circuit du stress chronique avec la douleur, le système immunitaire, l’humeur et les émotions. L’utilisation de l’acupuncture sur cette zone HHS a réduit la production d’hormones de stress et les effets sont similaires aux médicaments contre l’anxiété et les anti-dépresseurs. Dans cette étude, la chercheuse a démontré qu’un pré-traitement avec l’acupuncture empêche l’augmentation des hormones dans le HHS à la suite d’un stress douloureux chez des rats et que les effets bénéfiques duraient sur le long terme.

La médecine traditionnelle chinoise à l’épreuve des tests scientifiques

Cette étude contrôlée sur les animaux s’est composée de 4 points :

  • Un groupe de rats a reçu de l’acupuncture via l’electro-acupuncture (un appareil qui assure une distribution équitable de la stimulation électrique).
  • Un groupe qui a reçu une fausse acupuncture (une stimulation sur une zone qui n’est pas un point d’acupuncture).
  • Un groupe placebo qui n’a reçu aucune acupuncture
  • Un groupe de contrôle qui n’a pas été stressé ou reçu de l’acupuncture

2 études ont examiné les différents temps d’application. La première consistant en une acupuncture régulière et la dernière consistant en une acupuncture pendant un événement stressant. C’est ce dernier cas qui est le plus utilisé dans l’acupuncture clinique. Les rats ont subi un stress en les exposant à un froid douloureux. Quelques minutes plus tard, on a appliqué l’electro-acupuncture sur le point St36 et les chercheurs ont noté que c’était suffisant pour empêcher l’augmentation des hormones de stress et c’était aussi efficace que le pré-traitement régulier avec l’acupuncture. L’étude a aussi utilisé un médicament pour bloquer l’effet de l’acupuncture sur le système HHS. C’était pour vérifier si l’électro-acupunture affectait bien la zone HHS et c’était le cas puisque la production d’hormones de stress s’est équilibrée dès qu’on a bloqué les effets de l’acupuncture.

C’est la première étude du genre qui montre un rapport direct entre l’utilisation de l’acupuncture sur le point St36 et le traitement du stress chronique chez les animaux. Les chercheurs espèrent que ces travaux vont créer un environnement pour de futures études cliniques sur les bienfaits de l’acupuncture.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Pas de réponses

  1. Ouah. Je trouve que c’est très intéressant qu’il ait fait une expérience de l’acupuncture contrôlée avec des rats. En plus, ils ont trouvé que le stress chronique pouvait être atténué par l’acupuncture. La seule question que j’ai c’est, comment est-ce qu’on peut être certain que les déductions qu’on a faites grâce aux résultats qu’on a eus chez les rats peuvent être appliqués aux êtres humains aussi ? En tout cas, merci de vos efforts, et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *