La Polio refait surface au Mali et en Ukraine


  • FrançaisFrançais



  • La Polio, qu’on avait presque éradiquée, refait surface au Mali et en Ukraine.

    Les pays ravagés par l’Ebola en Afrique de l’Ouest sont en alerte après la confirmation d’un cas de polio sur un enfant le 7 septembre 2015. 2 semaines plus tard, 2 cas ont été rapportés dans le sud de l’Ukraine. Ces cas ne sont pas liés entre les pays, mais dans les 2 apparitions de la Polio, le problème concerne des poliovirus dérivés d’un vaccin (VDPV). Ces VDPV rares se produisent lorsqu’un virus utilisé dans un vaccin passe d’une forme faible à une variante virulente. Et cela se produit surtout si le taux de vaccination enregistre des baisses considérables. Et c’est le cas en Ukraine et au Mali où les programmes de vaccination contre la polio n’ont pas été respectés. La souche dans le vaccin peut circuler et accumuler des mutations génétiques.

    En Afrique de l’Ouest, un enfant de 19 mois a été paralysé en Guinée le 20 juillet et il a été transporté dans la capitale du Mali pour être traité qui a bien confirmé la polio. Le VDPV de type 2 est très proche de celui qu’on a détecté dans la région de Kankan situé en Guinée en 2014. Les chercheurs estiment qu’il a pu circuler sans être détecté pendant 2 ans. Étant donné que les systèmes de santé ont été décimés en Afrique de l’Ouest et que les taux d’immunisation ont considérablement baissé, l’OMS estime que la Polio a tous les risques de faire une apparition à grande échelle.

    L’Ukraine, avec son instabilité sociale et le déclin sur l’immunisation des enfants, est aussi considérée comme un pays à risque pour la Polio. 50 % des enfants en Ukraine n’ont jamais reçu de vaccination ou que le taux est très faible. 2 enfants en Ukraine, un enfant de 4 ans et un autre de 10 mois, ont été paralysés le 30 juin et le 7 juillet. Le VDPV de type 1 a été confirmé le 31 aout. L’OMS estime que le risque de contagion est élevé en Ukraine.

    La Polio est une maladie tellement contagieuse qu’un seul cas peut être considéré comme un début d’épidémie. Les 2 cas de Polio démontrent la précipitation des pays à arrêter le vaccin oral contre la polio. Ce type de vaccination est la méthode la plus efficace contre cette maladie. On ignore si c’est un virus sauvage ou une forme dérivée d’un vaccin, mais la réponse doit être la même. On doit lancer une campagne de vaccination massive dans toutes les régions en l’espace de 4 mois. L’OMS a déclaré que les premières vaccinations commenceront dès cette semaine.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.