L'exposition au plomb pendant l'enfance est associée à des crimes agressifs à l'âge adulte


  • FrançaisFrançais

  • Pour la première fois, des chercheurs australiens mentionnent un lien entre l’exposition au plomb pendant l’enfance et les crimes agressifs à l’âge adulte.


    Des chercheurs australiens mentionnent un lien entre l'exposition au plomb pendant l'enfance et les crimes agressifs à l'âge adulte.

    Une nouvelle étude associe l’exposition au plomb dans l’air et la prévalence des crimes agressifs liés à des comportements impulsifs pendant l’âge adulte. Cette étude sur la population, publiée aujourd’hui dans la revue Environmental Health, a analysé la relation entre le taux de crimes agressifs et une exposition au plomb dans les particules d’air pendant les années où l’Australie a utilisé massivement l’essence au plomb.

    Un lien très fort entre l’exposition au plomb et les agressions

    L’étude a découvert que : Après l’analyse des crimes dans plusieurs zones socio-démographiques, il y a une relation très forte entre le plomb dans les niveaux de l’air et le taux de crime. Mark Taylor, professeur de science environnementale à la Macquarie University et son équipe, ont déclaré que cette étude était la première du genre en Australie qui prouve un lien potentiel entre les crimes agressifs et l’exposition au plomb pendant l’enfance. C’est une preuve de plus que l’exposition infantile aux neurotoxines telles que celles qui sont émises par l’essence au plomb provoque des effets sur le long terme.

    Les chercheurs n’ont trouvé aucun lien entre l’exposition au plomb pendant l’enfance et la fraude que ce soit dans le revenu et l’éducation. Par rapport aux agressions, la fraude est considérée comme un crime prémédité. Les découvertes suggèrent que le plomb pourrait être impliqué, car on sait qu’il provoque des problèmes liés aux comportements impulsifs. Les agressions sont considérées comme des crimes impulsifs et l’étude montre clairement que le taux élevé d’agressions se situait dans les zones qui étaient le plus exposées au plomb.

    L’effet du plomb sur le long terme

    Les niveaux de plomb dans le sang, parmi la population australienne, ont chuté drastiquement après la suppression de l’essence au plomb en 2012 ainsi que les lois de 1997 pour réduire le plomb dans la peinture. Cependant, l’exposition au plomb environnemental peut provoquer des dommages dans le cerveau dans les communautés vulnérables. Ces effets vont se produire sur le long terme en augmentant les taux d’agressions.

    Les 6 banlieues contrôlées dans l’étude étaient Boolaroo, Earlwood, Lane Cove, Port Kembla, Rozelle et Rydalmere. Les chercheurs ont également analysé les données par Etat et pour tout le pays. Au niveau par Etat, on a trouvé des liens considérables entre les émissions d’essence au plomb (tonnes par an) et les morts par agressions dans les Etats des Nouvelles-Galles du Sud et Victoria. Au niveau national, les données ont aussi montré une corrélation positive entre les émissions de plomb et les morts par agression, mais le lien était plus faible.

    La suppression du plomb dans l’essence a eu un effet significatif selon Taylor. Mais le plomb dans l’atmosphère reste élevé dans quelques communautés australiennes. Les populations les plus vulnérables se trouvent à côté de zones d’extraction du plomb telles que la montagne Isa, Broken Hill, Port Pirie ou Roseberry. Les implications de cette étude sont que l’impact environnemental du plomb s’étend bien plus loin que la période de l’enfance.

    Une substance qu’on peut éviter

    Merlin Thomas, un professeur adjoint en médecine préventive au Baker IDI Heart & Diabetes Institute, a aussi fait des recherches sur l’exposition au plomb et il a déclaré que ce nouveau papier montre l’importance de l’exposition au plomb en Australie. Le plomb a des effets importants sur le développement cérébral de l’enfant, il affecte l’intelligence et l’accomplissement universitaire. Et quand on n’est pas performant dans ses études, alors on peut tomber dans le piège du crime et de la délinquance. Les personnes croient qu’ils sont juste les victimes du système ou qu’ils ne sont pas assez intelligents, alors que le plomb a pu provoquer une partie de leurs troubles. L’exposition au plomb n’a aucune raison d’exister dans la société actuelle et pourtant, de nombreux pays continuent d’autoriser des produits et des hydrocarbures qui contiennent cette substance.

    Source : The Conversation

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.