Tuberculose : 1,8 million de nouveaux cas chez les jeunes par an

On estime que 1,8 million de jeunes âgés de 10 à 24 ans développent une tuberculose (TB) chaque année. Les jeunes adultes âgés de 20 à 24 ans étant les plus exposés au risque de développer une tuberculose infectieuse selon une étude publiée dans la revue European Respiratory Journal.


On estime que 1,8 million de jeunes âgés de 10 à 24 ans développent une tuberculose (TB) chaque année. Les jeunes adultes âgés de 20 à 24 ans étant les plus exposés au risque de développer une tuberculose infectieuse selon une étude publiée dans la revue European Respiratory Journal.

L’étude fournit la toute première estimation mondiale des taux de tuberculose chez les personnes de cette tranche d’âge. Les estimations précédentes classaient les personnes âgées de moins de 14 ans dans l’enfance et toutes les personnes âgées de 15 ans et plus comme adultes ce qui se traduisait par un manque de compréhension de l’ampleur de la charge de la tuberculose chez les jeunes. Les chercheurs estiment que ce groupe est connu pour être à haut risque de développer la maladie et que tomber malade avec la tuberculose peut entraver leur capacité à étudier, trouver du travail ou prendre soin de leurs familles. Les tentatives de lutte contre la tuberculose chez les jeunes ont été limitées, car l’ampleur du problème était jusqu’alors inconnue.1

Sans traitement, la tuberculose est souvent mortelle

La tuberculose est une maladie infectieuse qui se propage par l’inhalation de gouttelettes provenant de la toux ou des éternuements d’une personne atteinte de la maladie. Ceux qui tombent malades développent souvent une toux grave, de la fièvre et une perte de poids. La tuberculose peut être traitée avec des antibiotiques, mais sans traitement, elle est souvent fatale.

La recherche a été menée par Kathryn Snow du Département de pédiatrie de l’Université de Melbourne, en Australie. Elle explique : Nous savons par des études antérieures que le risque de tuberculose augmente pendant l’adolescence et que les jeunes ont des besoins précis pendant le traitement de la tuberculose, mais jusqu’à présent, il n’y avait aucune estimation du nombre total d’adolescents qui développent la tuberculose.

L’adolescence est une période critique dans nos vies et de nombreux jeunes tuberculeux terminent leurs études secondaires, commencent leur carrière et fondent une famille. Les perturbations causées par la tuberculose peuvent avoir de graves répercussions à long terme, mais l’ampleur était généralement méconnue. Pour estimer l’incidence mondiale de la tuberculose parmi les jeunes en un seul groupe, Snow et son équipe ont séparé les données existantes en 3 tranches d’âge : 10 à 14 ans, 15 à 19 ans et 20 à 24 ans.

1,8 millions nouveaux cas de tuberculose dans le monde

Les données proviennent de la base de données mondiale sur la tuberculose de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour 2012 et de statistiques plus détaillées sur la surveillance de la tuberculose au Brésil, en Indonésie, en Afrique du Sud, en Roumanie et en Estonie. Ces pays ont fourni une propagation mondiale représentative des épidémies de tuberculose de différents types et sévérités.

Les chercheurs ont découvert qu’environ 1,05 million de jeunes de 20 à 24 ans, 535 000 jeunes de 15 à 19 ans et 192 000 jeunes de 10 à 14 ans ont développé une tuberculose active en 2012 en totalisant 1,8 million de nouveaux cas de tuberculose chez tous les jeunes.

Les chercheurs soulignent qu’il s’agit toujours d’une estimation et que le nombre réel de nouvelles infections tuberculeuses chez les 10 à 24 ans pourrait atteindre 3 millions dans le monde. L’Asie du Sud a enregistré le nombre le plus élevé de nouveaux cas avec 721 000 cas pour l’ensemble des 10-24 ans, suivie de l’Afrique subsaharienne avec 534 000 nouveaux cas de tuberculose dans ce groupe d’âge en 2012. Snow a déclaré : Nous pensons que le risque de tuberculose augmente à l’adolescence en raison d’une combinaison de facteurs biologiques et sociaux. Les jeunes adultes âgés de 20 à 24 ans sont plus susceptibles de développer une tuberculose infectieuse que les adolescents plus jeunes, car ils sont en contact avec des amis et des camarades de classe du même âge alors que les jeunes adolescents ont moins de contacts avec de jeunes adultes.

De nombreux pays d’Asie du Sud et d’Afrique ont des taux élevés de tuberculose dans l’ensemble ainsi que de grandes populations de jeunes ce qui peut expliquer pourquoi ces régions ont la plus forte charge de tuberculose chez les jeunes. Elle a ajouté : Maintenant que nous avons identifié l’ampleur du problème, notre prochaine étape est d’essayer de comprendre le potentiel de ciblage des mesures préventives spécifiquement chez les jeunes dans les pays avec des épidémies de tuberculose intense.

La tuberculose est l’une des 10 principales causes de décès dans le monde

Les programmes de santé doivent prendre en compte les besoins particuliers des jeunes atteints de tuberculose, notamment la poursuite de leurs études, le maintien de leur emploi et l’accomplissement de leurs responsabilités familiales en permettant aux jeunes de se rendre à des horaires flexibles et en protégeant leur vie privée afin qu’ils ne soient pas discriminés à l’école ou au travail. Les chercheurs reconnaissent que le manque de données de haute qualité provenant de certains pays peut avoir une incidence sur la qualité des estimations et que, à mesure que de meilleures données deviennent disponibles, ils espèrent réviser ces estimations avec plus de certitude.

Le Professeur Graham Bothamley, responsable de l’Assemblée des Infections Respiratoires de l’European Respiratory Society, a déclaré : La tuberculose reste un problème de santé majeur et elle reste l’une des 10 principales causes de mortalité dans le monde même si elle est évitable et traitable. Nous savons déjà que la tuberculose touche le plus souvent les jeunes travailleurs, mais jusqu’à présent, on ignorait le nombre de jeunes affectés chaque année. L’ampleur de la charge de tuberculose nécessite des investissements significatifs dans la communication pour éliminer la stigmatisation du diagnostic et on doit également travailler sur le développement de différentes façons de délivrer le traitement pour réduire l’impact sur la vie professionnelle des patients.

Sources

1.
The incidence of tuberculosis among adolescents and young adults: a global estimate. European Respiratory Journal . 10.1183/13993003.02352-2017″ target= »_blank » rel= »noopener noreferrer »>http://dx.doi.org/10.1183/13993003.02352-2017. Published February 21, 2018. Accessed February 21, 2018.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *