Des dauphins massacrés pour payer des jeunes mariées



massacre-dauphin-ile-salomon

Des centaines de dauphins sont massacrés pour avoir leur dents afin de payer les jeunes mariées.


 

Si vous voulez une jeune mariée dans certains villages des¨îles Salomon, alors vous avez besoin les payer avec des colliers qui sont fait avec des dents de dauphin. Et le prix des dents de dauphin a considérablement augmenté depuis 2004 allant de 0,14 dollar par dent pour atteindre les 0,68 dollars en 2013. Et cette augmentation du prix a provoqué un véritable massacre de dauphins. Ce sont des scientifiques qui sonnent l’alarme en publiant leurs chiffres dans la Royal Society Open Science.

En 2013, on avait tué près de 1500 dauphins tachetés pantropicaux, 159 dauphins à long bec et 15 grands dauphins. Certains de ces dauphins possèdent des caractéristiques génétiques uniques dans ces îles. Le massacre de ces dauphins se produit principalement à l’île de Malaita. Des chasseurs dans 20 ou 30 barques créent une formation en U autour des animaux. Ensuite, ils jettent des pierres dans l’eau pour créer une barrière sonore afin de forcer les dauphins à remonter à la surface. Les chasseurs tuent ensuite les dauphins avec des harpons et ils massacrent ainsi près de 700 dauphins en une journée. Avec une telle fréquence de chasse, les dauphins pourraient être en voie d’extinction dans ces îles.

En 2010, l’Earth Island Institute, une organisation environnementale à , a réussi à stopper la chasse en échange d’un support financier. Mais l’accord a été rompu en décembre 2012. Les scientifiques suspectent que l’interruption de la chasse a contribué à faire augmenter le prix des dents de dauphins. Les plus grands tueurs de dauphins sont les villageois de Fanalei qui ont tués près de 15 454 dauphins entre 1976 et 2013. Les organisations de protection des animaux ne considèrent pas ces 3 types de dauphins comme des espèces en voie d’extinction. Mais les scientifiques estiment que les critères de ces organisations ne reflètent absolument pas la situation de ces populations insulaires.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 3,00 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Pas de réponses

  1. Ajoutons qu’à ces massacres se sont ajoutés, jusqu’il y a peu, des captures pour les delphinariums. Comme à Taiji au Japon, les tueurs de dauphins en gardent quelques uns vivants pour les revendre à très hauts prix. On retrouve ces dauphins aujourd’hui à Singapour, au Mexique et même en Egypte ! Rien ne dit que ce trafic ne va pas reprendre activement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *