Un El Niño extrême va faire des ravages en 2015


  • FrançaisFrançais



  • El-Nino-2015

    Les scientifiques prédisent que l’El Niño de cette année va battre tous les records d’inondations, de sécheresses et d’incendies.


     

    El Niño revient et il est plus dévastateur que jamais. El Niño est un phénomène climatique qui provoque des sécheresses, des incendies, des inondations et des épidémies dans le monde entier et le prochain pourrait être l’un des plus terribles qu’on ait jamais connu.

    El Niño fait revient environ tous les 4 ans lorsque les eaux chaudes remontent du Pacifique et se déplacent vers les Amériques. Cela va provoquer des sécheresses en Australie et certaines parties de l’Asie. Dans les Amériques, El Niño va provoquer des fortes pluies, des inondations et des épidémies liés à la montée des eaux. Les îles du Pacifique allant de Tonga à Hawaii vont subir régulièrement des grosses tempêtes. Et des réserves de poissons vont se déplacer tout autour du globe puisque ces poissons vont suivre les eaux qui sont dans leur température de prédilection.

    De nombreux experts avertissent qu’on va avoir un Super El Niño en 2015. Selon Axel Timmermann de l’université de Hawaii à Honolulu : Nous remarquons une grande quantité de chaleur juste en dessous de la surface qui se propagent à toute vitesse. Ce chercheur a été paniqué par l’intensité du phénomène.

    L’année dernière, on avait fait des prédictions similaires, mais cette fois, c’est différent puisque nous sommes dans l’année d’un El Niño et cela va faciliter son apparition. Selon Timmerman, un El Niño se forme beaucoup plus facilement dans des températures élevés que celles qui sont neutres. Selon Wenju Cai, chercheur à l’agence de recherche australienne, les températures des océans de cette année semblent se combiner avec des vents atmosphériques dans une sorte de boucle qui va renforcer El Niño. Et si un El Niño se produit en 2015, alors il faudra comparer sa puissance avec celui de 1997/1998.

    Pour couronner le tout, un autre phénomène pourrait renforcer El Niño avec la présence du Southern Hemisphere Booster. Ce dernier est un système de basse pression à coté de l’Australie qui booste les vents d’ouest dans tout le Pacifique et qui permet de générer de la chaleur qui alimente El Niño.

    Timmerman estime qu’on doit se préparer dès maintenant à la venue de ce Super El Niño. On doit nettoyer les débris sur les bords des rivières et stocker de l’ dans les zones sèches. Etant donné qu’il vit à Hawaii, ce chercheur a déjà renforcé son toit et une partie de son logement face aux tempêtes qui seront apportés par El Niño.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *