Envie d'un morceau d'iceberg vieux de 12000 ans dans votre Vodka ?


  • FrançaisFrançais



  • icerberg-arctic-vodka

    Si vous payez le prix fort, vous pourrez mettre un glaçon provenant d’un iceberg nommé Arctic dans votre Vodka.


     

    Flottant à coté de la cote du Newfoundland au Canada, cet énorme iceberg appelé Arctic attise de nombreuses convoitises. Des chasseurs d’iceberg tels que Ed Kean et Philip Kennedy ont trouvé un moyen de gagner beaucoup d’argent avec cet iceberg. Ils vont emprisonner l’iceberg dans des immenses filet et le tirer avec leurs bateaux. Ensuite, ils vont vendre la glace à des fabricants d’eau minérale ou de vodka.

    chasseur-iceberg

    Et ces entreprises sont prêtes à payer un très bon prix pour la pureté de cet iceberg. L’eau dans cet iceberg est vieille de 12000 ans et elle ne contient aucun polluant. Depuis des milliers d’années, cette eau pure a été emprisonnée dans les icebergs du Groenland, mais récemment, certains blocs de glace sont tombé dans la mer et ils se dirigent vers le à une vitesse de 7 kilomètres par année.

    La aux icebergs est très rentable, mais cela représente des risques. En plus de la capture physique de ce iceberg, les chasseurs doivent faire face à la concurrence acharnée dans ce secteur. Les gens sont prêts à payer des fortunes pour mettre un morceau d’iceberg dans leur verre. Mais tout le monde n’est pas content avec cette chasse aux icebergs. Les Tours Operateurs de cette région estiment que cette chasse détruit leur activité puisque ces icebergs sont la principale attraction de la région.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *