Le programme SETI reçoit 100 millions de dollars


  • FrançaisFrançais



  • Le programme SETI (recherche de signaux extra-terrestres) va enfin pouvoir décoller avec l’investissement de 100 millions de dollars de Youri Milner.

    SETI-investissement-youri-milner_1

    On peut dire que ce silence commence à être assourdissant. Depuis le début des années 1960, la recherche pour des signaux extra-terrestres (SETI) n’a pas réussi à détecter la présence de civilisations extra-terrestres. Mais pendant la conférence de la Royal Society qui s’est tenue à Londres, le milliardaire russe Youri Milner a annoncé qu’il allait mettre 100 millions de dollars pour l’une des chasses les plus passionnantes et les populaires de la science.

    Ce nouveau programme SETI est supporté par Stephen Hawking et d’autres scientifiques

    SETI-investissement-youri-milner_3L’initiative, qui s’appelle Breakthrough Listen, va exploiter les radiotélescopes à Green Bank dans l’est de la Virginie, le Parkes Observatory en Australie et le télescope optique du Lick Observatory à San Jose en Californie. Cette initiative SETI permettra de scanner 1 million d’étoiles dans la Voie lactée et d’une centaine de galaxies avoisinantes. Milner a aussi publié une lettre ouverte dans laquelle il appelle à une recherche intensive et cette lettre est co-signée par de nombreux scientifiques incluant Stephen Hawking. Ce dernier a déclaré qu’il doit avoir de la vie dans un univers infini et il n’y a pas de questions plus importantes pour la science et il est temps de consacrer le temps nécessaire pour en trouver les réponses. Andrew Siemion, l’un des principaux scientifiques de SETI, a déclaré qu’actuellement, on a 24 à 36 heures d’observation sur les télescopes par an, mais désormais, nous aurons des milliers d’heures par an sur les meilleurs instruments à notre disposition. Je ne trouve pas les mots pour décrire ce progrès et on peut dire que c’est une révolution dans le programme SETI depuis près de 50 ans.

    Les projets SETI cherchent traditionnellement des signaux radio ou optique qui proviennent d’une source artificielle. Et on peut détecter une source artificielle parce qu’elle se concentre sur une fréquence de manière répétitive. Mais la recherche de cette découverte est compliquée. Dans les années 1990, la NASA a financé quelques recherches, mais elle a abandonné son support en 1993. Ces dernières années, le support pour SETI était d’environ 500 0000 dollars par an provenant de dons privés principalement aux États-Unis selon Frank Drake, l’un des pionniers du SETI moderne. Ce chercheur sera également dans l’équipe de Breakthrough Listen. Et il a ajouté que c’est un sacré progrès puisqu’on passe de 500 000 à 100 000 000 de dollars.

    Millner, qui finance cette initiative, a fait fortune via des investissements dans Facebook et d’autres entreprises technologiques. En 2012, il a créé des prix avec l’initiative Breakthrough qui récompensent l’excellence dans les sciences humaines, la physique fondamentale et les mathématiques. Titulaire d’un diplôme en physique des particules, Milner a déclaré que son intérêt pour SETI a commencé en 1961, soit l’année de sa naissance. Ses parents l’ont nommé en l’honneur de Youri Gargarine et il a toujours été fasciné par l’espace et la possibilité d’une vie extra-terrestre.

    Paul Davies, grand supporter de SETI et cosmologiste à l’université de l’Arizona a déclaré qu’il est impressionné par l’initiative de Milner qui consacre une partie de sa fortune à la recherche fondamentale qui bénéficiera à l’humanité entière.

    On doit se préparer à un torrent de données

    SETI-investissement-youri-milner_2

    La petite communauté de SETI va être inondée par un torrent de données. En fait, les données collectées en une journée seront l’équivalent d’une année avec la recherche actuelle. Les données de SETI seront ouvertes au public pour que tout le monde puisse participer. Breakthrough Listen va aussi collaborer avec le vénérable projet SETI@home qui utilisait les PC des utilisateurs pour traiter les données. Milner a déclaré que la transparence doit être importante dans SETI, car la vie extra-terrestre a donné lieu à de nombreuses théories du complot. Et il lance également un concours appelé Breakthrough Message avec un prix de 1 million de dollars qui consistera à créer un message numérique qu’on transmettra aux extra-terrestres.

    Drake argue que Breakthrough Listen va bénéficier à l’astronomie dans son ensemble. Cet investissement va éviter la fermeture des télescopes de Green Bank et de Parkes. Le gouvernement diversifie les dépenses sur les observations spatiales. Ainsi, on se concentre plus sur des radiotélescopes en haute résolution telle que le Square Kilometre Array (SKA) ou la découverte d’autres pulsars afin de percer leurs mystères. Karen O’Neill, directrice de l’observatoire de Green Bank, a déclaré que cette collaboration est fantastique, car cela permettra de réduire les couts de maintenance. Mais elle ajoute que cela ne résout pas totalement le problème et elle travaille avec d’autres centres pour trouver des financements afin d’éviter la fermeture.

    La tâche titanesque de trouver des signaux extra-terrestres

    Breakthrough Listen n’a pas encore finalisé sa stratégie, mais l’une de ses premières tâches sera de scanner les étoiles dans une fréquence allant de 1 à 10 GHz incluant la zone qu’on connait comme le point d’eau parce qu’elle inclut des fréquences qui émettent des ondes radio de type H et OH. Cette fréquence a été identifiée comme l’une des plus propices pour recevoir une transmission provenant d’une civilisation extra-terrestre parce que les signaux peuvent traverser l’espace interstellaire et pénétrer dans l’atmosphère terrestre avec le minimum d’interférence. Auparavant, on ne faisait que survoler cette fréquence alors que maintenant, on pourra l’analyser dans son intégralité.

    Davies suggère aussi que cet investissement permet de revoir la stratégie classique de SETI qui consister à déplacer le télescope d’une étoile à l’autre en l’observant pendant une période limitée. Selon ce chercheur, cela ne risque pas de fonctionner parce que cela supposerait que les extra-terrestres envoient un signal électromagnétique permanent qui serait dirigé vers la Terre. La logique voudrait que les extra-terrestres, s’ils existent, envoient une sorte de signal sous la forme d’un phare qui pointerait vers l’espace et qu’on pourrait capter depuis la Terre. Et il ajoute : On doit pointer le télescope vers le centre de la galaxie pendant une longue période pour avoir une chance de détecter le signal. Milner concède qu’on risque de ne rien trouver en 10 ans, mais des résultats négatifs signifieraient simplement que les astronomes identifieraient les zones à éviter dans les prochaines recherches. Milner conclut que ces 10 ans ne sont qu’un début et qu’on repartira pour 10 autres années et ainsi de suite.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.