De l'eau salée coule sur Mars avec une chasse aux formes de vie


  • FrançaisFrançais


  • Les traces noires pourraient indiquer la présence de l'eau sur Mars

    Le Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA a capturé des preuves solides que de l’eau salée coule sur la surface de Mars pendant les saisons chaudes.

    On ignore si ces eaux salées contiennent de la vie parce que cela dépend de leur salinité selon Lujendra Ojha du Georgia Institute of Technology qui a découvert ces preuves avec ses collègues. Si l’eau sur mars est complètement saturée avec du perchlorate (du sel hydraté), alors la vie que nous connaissons sur Terre ne peut pas survivre dans ce type de liquide. Mais si l’eau possède un faible pourcentage de perchlorate, alors on peut dire que la chasse aux formes de vie est ouverte.

    Ces dernières années, des espèces de lignes noires, qui apparaissent et disparaissent chaque année martienne, laissaient présager les signes de l’eau sur mars. Mais maintenant, cette idée a été confirmée par le spectromètre appelé CRISM qui se trouve à bord de l’Orbiter. Ce spectromètre reflète la lumière du soleil pour détecter des Patterns afin de déterminer les minerais présents sur Mars.

    eau-mars_2

    Les sels peuvent absorber l’eau de l’atmosphère et ils peuvent baisser le point de congélation de l’eau et cela permet à l’eau sous forme liquide d’exister même dans le climat froid de Mars. Les données spectrales de 4 endroits révèlent la présence de sels hydratés qui consiste principalement de perchlorate de magnésium, de chlorate de magnésium et de perchlorate de sodium. Même si cela n’a pas été examiné par l’étude actuelle, des caractéristiques ressemblant à ces lignes en pente ont été observées cette année dans le cratère Gale. Et cela soulève la possibilité que Curiosity pourrait découvrir plus d’indices.

    Une aide proche avec Curiosity

    eau-mars_3

    L’endroit le plus prometteur est environ à 50 kilomètres du site d’atterrissage de Curiosity. Le rover a déjà trouvé des preuves de perchlorates dans le cratère Gale ainsi que des composants organiques. La confirmation de l’eau qui coule sur mars ajouterait beaucoup de poids à l’objectif de la NASA de chercher de la vie sur Mars. Dans le désert Atacama, l’un des environnements les plus hostiles sur Terre, des communautés de microbes ont pu survivre sur l’humidité dans le sol qui a été créée par des sels absorbant de l’eau de l’atmosphère. Et on peut penser que des microbes similaires pourraient exister sur Mars puisque les conditions sont similaires.

    Des astrobiologistes ont critiqué la NASA parce que l’agence n’a pas intégré des séquenceurs ADN pour son prochain rover qui s’appelle Mars 2020 ainsi que d’autres appareils pour détecter des organismes vivants. Mais de nombreux scientifiques ne seraient pas convaincus par la preuve d’un rover. Une preuve définitive de la vie sur Mars consisterait en un échantillon de roches et d’eau martiennes qu’on ramènera sur Terre. Mars 2020 pourra stocker ces échantillons et les ramener chez nous.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.