Comment l'ouragan Patricia est-il devenu un tel monstre ?


  • FrançaisFrançais

  • Une combinaison idéale d’une température océanique élevée, une humidité en augmentation et des vents dominants faibles ont permis de créer l’ouragan Patricia.



    L’ouragan Patricia, l’ouragan le plus puissant de l’hémisphère occidental, se dirige vers la cote Ouest du Mexique. Cet ouragan de catégorie 5 était une tempête modérée 2 jours auparavant, mais il est devenu rapidement un monstre et les scientifiques sont stupéfaits par la rapidité du phénomène. Le gouvernement du Mexique se précipite pour évacuer des milliers de personnes dans 3 états et les météorologues surveillent nerveusement l’ouragan Patricia. L’évolution de l’ouragan est spectaculaire et effrayante. Il y a 30 heures, les vents de l’ouragan étaient d’environ 200 km/h, mais actuellement, ces vents sont de 322 km/h et ils sont comparables aux plus puissantes tornades.

    Les vents vont provoquer les dommages les plus importants selon Jeff Masters, un météorologue au Weather Underground. Nous parlons d’une chose similaire à une tornade de force 4 qui fait un diamètre de 25 kilomètres qui va frapper la cote. Une tornade est dévastatrice, mais une tornade fait rarement plus de 1,5 kilomètre de large. Comment une tempête modérée est devenue une bête monstrueuse ? 3 facteurs ont pu le renforcer. Le premier, et sans doute le plus important, est la température de la surface de l’océan. Actuellement, l’eau dans le Pacifique oriental est de 30 degrés Celcius et c’est supérieur à 1 degré par rapport à la même époque l’année dernière selon David Adams, un scientifique au National Autonomous à l’université du Mexique. Il suffit d’un ou de deux degrés pour augmenter considérablement la puissance d’un ouragan.

    Le second facteur est la vitesse des vents atmosphériques (qui ne font pas partie de l’ouragan). Ces vents, au dessus de la tempête, sont assez faibles. Des vents dominants qui sont forts permettent de dissiper l’ouragan ou réduire considérablement sa force. Mais ces derniers jours, les vents sur la cote ouest du Mexique ont été inhabituellement calmes.

    Enfin, on a l’humidité. Un ouragan puissant tel que Patricia a besoin d’un air humide pour l’alimenter. L’humidité ambiante est de 80 % selon Masters et en général, on a une humidité qui avoisine les 60 ou 70 %. Ces dernières 24 heures, ces 3 facteurs se sont parfaitement combinés pour créer l’ouragan Patricia qui est surnommé par les autorités mexicaines comme l’ouragan le plus dangereux de l’histoire.

    Mais les météorologues ont déclaré que cet ouragan n’est pas une surprise quand on a un El Nino qui est particulièrement puissant. El Nino est un ensemble de phénomènes océaniques et atmosphériques dans le Pacifique. El Nino va soutenir les ouragans du Pacifique tout en diminuant la force des ouragans de l’Atlantique. Mais ce qui est inhabituel est que ce puissant ouragan Patricia s’est formé tard pendant la saison des ouragans pendant que les températures océaniques et l’humidité tendent à baisser.

    En septembre 2013, l’ouragan Manuel a eu une trajectoire similaire sur la cote du Mexique où sont situées les villes de Manzanillo et d’Acapulco. Manuel était moins puissant que Patricia, mais cet ouragan a provoqué des inondations massives provoquant une vague de pillage sans précédent à Acapulco. L’ouragan Patricia pourrait répéter ce scénario, mais avec des vents bien plus puissants.

    Les prévisions sont que l’ouragan Patricia va se déplacer rapidement et se dissiper. Il va frapper les hautes montagnes qui sont situées aux environs de Jalisco et de Michoacán. Cela va détruire la structure de l’ouragan, mais cela va provoquer des pluies torrentielles pendant des heures. Si cela se produit, alors les dommages pourraient s’étendre jusqu’à la ville Guadalajara et on pourrait les ressentir jusqu’au sud du Texas. Malgré ce scénario catastrophique, Adams a déclaré que ce serait préférable à l’autre alternative. Que l’ouragan Patricia reste sur la cote et qu’il détruit les villes en restant à proximité pendant des heures.

    On ignore précisément la raison de l’évolution de l’ouragan Patricia. Il a pu rencontrer une étendue d’eau chaude au mauvais moment. C’est ce qui s’est passé avec l’ouragan Katrina, mais contrairement à ce dernier, on n’a pas bien étudié l’ouragan Patricia. Il y a aussi le réchauffement climatique, mais il est difficile d’expliquer le rôle du changement climatique global pour un seul ouragan. Mais Adams a déclaré que Patricia nous montre le genre d’ouragans qui sont produits par le réchauffement climatique. Il suffit que la température de surface de la mer augmente d’un ou de deux degrés pour créer ce type d’ouragan.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.