De l'arsenic de mines chiliennes trouvé dans l'Antarctique

Des chercheurs en Antarctique ont trouvé de la glace avec des traces d’arsenic qui proviennent des mines de cuivre au nord du Chili.


De l'arsenic provenant de mines chiliennes trouvé en Antarctique

L’ est un poison qui est utilisé pour la fonte du cuivre et il est souvent libéré dans l’air dans le traitement du minerai du cuivre. Des scientifiques du Brazil’s Polar and Climate Center ont découvert que cet arsenic avait voyagé sur plus de 6 500 kilomètres pour atteindre le sud de l’. Leurs travaux seront prochainement publiés dans la revue Atmospheric Environment.

Franciele Schwanck, géologue et principale auteure de l’étude, a déclaré que ces découvertes sont moins alarmantes pour l’Antarctique que pour le Chili. Les niveaux d’arsenic ne sont pas suffisants pour menacer l’écosystème de l’Antarctique, mais le poison s’est aussi déposé tout au long de sa traversée selon cette chercheuse.

Une exposition prolongée à l’arsenic peut provoquer différents types de cancer et de maladies chroniques. Et la découverte de faibles niveaux d’arsenic en Antarctique implique qu’il y a des niveaux plus élevés au Chili. Le Chili est le gros producteur de cuivre au monde en fournissant un tiers de la demande mondiale. Dans le passé, les chercheurs ont aussi trouvé une pollution au plomb et à l’uranium en Antarctique.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *