Le vaisseau japonais Akatsuki atteint Vénus avec 5 ans de retard


  • FrançaisFrançais

  • Mieux vaut tard que jamais. 5 ans après un problème dans son moteur, le vaisseau japonais Akatsuki obtient une nouvelle chance de se mettre en orbite autour de Vénus.


    Le vaisseau japonais Akatsuki atteint la planète Vénus avec 5 ans de retard

    Après avoir manqué la voie rapide interplanétaire, un vaisseau japonais appelé Akatsuki vient enfin de prendre la route pittoresque vers Vénus. L’agence spatiale du Japon a annoncé qu’Akatsuki s’est mis en orbite autour de Vénus le 7 décembre à 8 h 51 en heure locale japonaise. Le vaisseau Akatsukia a juste 5 ans de retard sur son rendez-vous avec Vénus.

    Akatsuki tournait autour du soleil depuis 2010, après qu’un problème dans son moteur l’ait empêché de ralentir suffisamment pour être capturé par la gravitation de Vénus. La nouvelle trajectoire imprévue d’Akatsuki lui permet d’être proche de la planète Vénus tous les 5 ans. Avec son moteur principal qui est éteint et Vénus en vue, Akatsuki se base sur des petits contrôleurs d’altitude pour le ralentir et lui permettre de visiter Vénus.

    Le plan d’origine était de passer 2 ans sur Vénus pour étudier le climat de la planète et cartographier sa surface. Désormais, les ingénieurs doivent revoir ce plan. Akatsuki est bloqué dans une orbite très elliptique autour de la planète sans oublier que le vaisseau est légèrement carbonisé lorsqu’il est passé trop proche du soleil.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *