Les microbes des morts disent beaucoup de choses


  • FrançaisFrançais

  • Les bactéries, les champignons et les vers, qui vivent dans le sol sous un cadavre en décomposition, racontent beaucoup d’histoires sur ce mort. Ils peuvent révéler l’heure de la mort ainsi que l’endroit précis où on a déposé le cadavre.


    Les microbes des cadavres fournissent des informations qui permettent de découvrir de nouvelles scènes du crime et d'aider à résoudre des enquêtes

    Les chercheurs avait déjà traqué les va-et-vient des microbes sur les cadavres. Mais cette nouvelle étude est la plus complète. Pendant des mois, Jessica Metcalf, microbiologiste à l’université de Colorado Boulder, a suivi des microbes à coté de cadavres de souris et d’humains.

    Quand les cadaves se sont mis à décomposer, les microbes sont apparus comme s’ils étaient réglé sur une horloge. Et cette régularité des microbes est valable pour tous les types de sol et par toutes les saisons. Les microbes étaient tellement prévisibles que les chercheurs ont pu estimer l’heure de la mort d’une personne qui est morte depuis plus d’un mois. Et comme ces microbes restent dans le sol après qu’on ait enlevé le cadavre, ils peuvent permettre aux enquêteurs de découvrir de potentielles scènes de crime.

    Source : Science Mag

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *