Est-ce que la Terre peut être carbonisée par une super éruption solaire ?

Les chercheurs envisagent que le soleil puisse émettre une super éruption solaire, mais on ignore si elle peut bruler la Terre.


Est-ce que le soleil peut produire une super éruption solaire qui peut détruire l'atmosphère terrestre ?

Les éruptions solaires frappent régulièrement la Terre en provoquant les aurores boréales. Parfois des éruptions plus puissantes peuvent perturber les communications et les réseaux électriques. Mais les chercheurs estiment qu’il y a un risque très faible que le puisse émettre une éruption qui est 10 000 fois supérieure à la normale. Ce type d’éruption pourrait carboniser l’atmosphère en détruisant toute forme de vie par la même occasion.

On sait que d’autres étoiles produisent régulièrement des éruptions qui sont 10 000 fois plus puissantes à celles de notre soleil. Pour déterminer si le soleil est capable d’une telle activité, les astronomes ont étudié la lumière provenant de 100 000 étoiles en utilisant le Guo Shouiing Telescope situé en Chine. Ils rapportent dans Nature Communications que les super éruptions solaires sont produites par le même processus. Ils ont trouvé que 10 % des étoiles, qui peuvent émettre des super éruptions, possèdent des champs magnétiques égaux ou inférieurs au soleil. Et en se basant sur les preuves des anneaux de croissance des arbres, les chercheurs estiment que la Terre a déjà subi des super éruptions solaires de taille minimale. Par taille minimale, on parle d’une éruption solaire qui était de 10 à 100 fois à celle que nous subissons actuellement. Ces super éruptions se sont produites en 775 et 993 de l’ère commune. Les chercheurs concluent qu’on peut avoir une super éruption par millénaire. Mais ils ne précisent pas si cette super éruption peut détruire l’atmosphère. Par précaution, achetez des bougies et un sac de charbon.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *