La NASA va vendre la Station Spatiale internationale (ISS)

À l’horizon 2020, la NASA va céder la Station Spatiale internationale à une entreprise du secteur privé pour avoir les mains libres pour aller sur Mars. SpaceX et Boeing pourraient être intéressés.


À l'horizon 2020, la NASA va céder la Station Spatiale internationale à une entreprise du secteur privé pour avoir les mains libres pour aller sur Mars. SpaceX et Boeing pourraient être intéressés.

La nous propose ses plans pour aller sur Mars et pendant la conférence de presse, Bill Hill, responsable de l’agence a révélé que la NASA veut céder la à une entité commerciale à l’horizon 2020.

Selon Hill, la NASA veut développer l’économie en orbite terrestre basse. L’objectif est de vendre la partie de la Station Spatiale internationale gérée par la NASA afin que les recherches scientifiques continuent sans aucune interruption.

Et ce timing correspond avec la fin du financement de l’ par les États-Unis. Obama a déjà étendu le financement jusqu’en 2020 alors qu’il devait finir en 2016. Les opérations sont prolongées jusqu’en 2024 pour permettre à la NASA d’avoir une plateforme pour des missions préparatoires pour Mars.

La NASA n’a pas précisé s’il y avait déjà un acheteur pour la Station Spatiale internationale. Mais 2 entreprises pourraient être intéressées. Un nouveau dock d’arrimage est installé sur l’ISS pour des missions gérées par Boeing et SpaceX. Ces 2 entreprises vont envoyer leur personnel sur l’ISS dès 2017.

SpaceX gère déjà des missions d’approvisionnement pour la NASA et l’ISS depuis 2012. SpaceX est plus intéressé pour aller sur Mars plutôt que de construire des stations commerciales spatiales, mais cela reste un candidat intéressant. Boeing serait un meilleur candidat, car il est moins présent dans la course spatiale et la Station spatiale internationale pourrait l’aider à se développer dans ce domaine.

Source : Techcrunch

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *