Les grands singes peuvent deviner l’état mental d’une autre personne

La théorie de l’esprit décrit l’une des prédispositions les plus puissantes de l’esprit humain. Nous pouvons déterminer l’état mental d’une autre personne pour deviner ce qu’il va faire par la suite. Considérée comme étant unique chez l’être humain, des chercheurs suggèrent que cette capacité de lire les esprits existe également chez les grands singes comme les chimpanzés, les orangs-outangs ou les bonobos.


La théorie de l'esprit décrit l'une des prédispositions les plus puissantes de l'esprit humain. Nous pouvons déterminer l'état mental d'une autre personne pour deviner ce qu'il va faire par la suite. Considérés comme étant uniques chez l'être humain, des chercheurs suggèrent que cette capacité de lire les esprits existe également chez les grands singes comme les chimpanzés, les orangs-outangs ou les bonobos.

La théorie de l’esprit décrit notre capacité à deviner les états mentaux d’une autre personne. Imaginez l’expérience suivante. Vous regardez une personne qui cache une boite de chocolat dans une boite et cette personne quitte la scène. Ensuite, une autre personne prend la boite de chocolat et la cache dans une autre boite. Quand la première personne revient, l’objectif est de déterminer où il va regarder en premier. S’il regarde la première boite où il a caché le chocolat, alors vous avez passé le test de la théorie de l’esprit, car vous avez deviné ses intentions même si ses actions ne correspondent pas avec la réalité.

On pensait que cette fausse croyance était uniquement présente chez les humains. Et c’est une caractéristique fondamentale, car on estime qu’elle est responsable de la trahison, de l’empathie, de l’apprentissage et même du langage. Mais une nouvelle étude publiée dans la revue Science suggère que 3 types de grands singes, le chimpanzé, l’orang-outang et le bonobo possèdent aussi cette faculté.

Pour le tester chez les grands singes, les scientifiques ont utilisé un scénario dramatique et une technologie qui permet de traquer le mouvement des yeux. Comme nous, les grands singes adorent les Dramas. Quand ils voient un scénario impliquant une dispute, leurs yeux s’ouvrent au maximum pour voir ce qui va se passer ensuite. Les scientifiques ont filmé un de leurs collègues qui était déguisé comme un qu’ils ont appelé King Kong. King Kong a volé une pierre d’une personne et il l’a caché dans une des 2 boites. King Kong a fait peur à l’homme qui s’est enfui. L’homme avait vu le faux qui cachait la pierre dans la première boite. Quand l’homme n’était plus là, le faux a pris la pierre pour la cacher dans la seconde, mais il a changé d’avis et il prend la pierre avec lui et il quitte la scène. Qu’est-ce que va faire l’homme s’il retourne dans la scène ? Selon la théorie de l’esprit, la plupart d’entre nous vont deviner qu’il va regarder dans la première boite.

Dans l’expérience, les scientifiques ont utilisé 14 chimpanzés, 9 bonobos et 7 orangs-outangs. En utilisant un traqueur de vision en infrarouge, les chercheurs ont pu suivre le regard des singes. Quand l’homme est revenu sur la scène, 22 des 30 singes ont regardé directement vers les boites et 17 d’entre eux regardaient directement la première boite. Selon le mouvement de leurs yeux, les singes ont deviné correctement que l’homme regarderait dans la première boite même si la pierre n’était plus là. Et les chercheurs ont obtenu des résultats similaires avec une autre expérience avec 40 singes.

C’est une découverte importante, mais elle soulève plus de questions que de réponses. Est-ce que cette capacité possède un impact réel chez les singes ? Dans l’expérience, ils n’ont fait que regarder un film et ils n’étaient pas personnellement impliqués. Si on introduit d’autres mécanismes cognitifs tels que l’appât de la nourriture, est-ce que les singes vont toujours passer le test ? De plus, il n’y a aucun élément de langage dans l’expérience alors qu’il est crucial pour la théorie de l’esprit. Mais d’autres études avec des macaques rhésus ou des chimpanzés ont montré qu’ils n’avaient pas cette capacité. Un vrai test impliquerait que les singes puissent utiliser ce qu’ils ont deviné et il faudra d’autres recherches plus rigoureuses. Mais cela ouvre de nouvelles voies pour comprendre les capacités de grands singes, notamment le fait qu’ils sont beaucoup plus proches que nous le pensions auparavant. Il faudra aussi déterminer si la théorie de l’esprit est présente chez d’autres espèces telles que les oiseaux, les chats ou les chevaux.

La vidéo de l’expérience :

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *